Liste actualité
InterventionDiscours

Inauguration du Centre fiduciaire du Nord de la France

Discours de François Villeroy de Galhau,
gouverneur de la Banque de France,
pour l’inauguration du Centre fiduciaire du Nord de la France

Sainghin-en-Mélantois, le 28 avril 2016


Monsieur le Préfet, Monsieur le Député, Monsieur le Président de la Métropole européenne de Lille, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureux d’être parmi vous aujourd’hui pour inaugurer le Centre Fiduciaire Nord de France, dont la première pierre a été posée le 13 novembre 2014 par Christian Noyer en présence de nombre d’entre vous.

L’émission et l’entretien de la monnaie fiduciaire sont historiquement la première des missions d’une Banque Centrale. L’environnement de ce métier est en profonde mutation, tant du fait de la digitalisation progressive des moyens de paiements que de l’évolution des acteurs de la filière fiduciaire. Je le dis tout de suite : nous ne croyons pas à la fin de l’argent liquide et l’Eurosystème, dont la Banque de France, n’a aucune volonté de supprimer le cash - Il fait partie du libre choix des consommateurs, des Français -. Mais les innovations technologiques nous obligent à faire preuve d’agilité en nous adaptant constamment.

En matière fiduciaire, nous avons engagé en 2013 une stratégie visant à la fois à rationaliser le nombre de centres forts de la Banque de France sur le territoire et à les moderniser. Cette stratégie comporte la construction de deux centres fiduciaires de nouvelle génération : celui-ci et un second, situé à La Courneuve, au nord de Paris, dont je poserai la première pierre le 10 juin.

Ce site illustre ainsi concrètement la mise en oeuvre de notre stratégie puisqu’à Sainghin-en-Mélantois sont aujourd’hui regroupées les activités des caisses de Roubaix et d’Arras dans un centre fiduciaire aux meilleurs standards internationaux.

Genèse et objectifs du projet

Retournons quelques années en arrière. Si la Banque de France a toujours modernisé le tri du billet lui-même, les opérations logistiques de transfert et de stockage des valeurs à l’intérieur de nos caisses n’avaient jamais connu de rupture majeure. Une comparaison avec d’autres banques centrales (États-Unis, Japon, Singapour, …) démontrait qu’une nouvelle marche pouvait être gravie et c’est l’origine de ce projet ambitieux, premier centre fortement automatisé de l’Eurosystème à être ouvert.

Trois objectifs ont été fixés au projet :

  • l’amélioration de la productivité grâce à l’automatisation des process,
  • la suppression des tâches fastidieuses grâce à la robotisation de plusieurs étapes de la chaîne de traitement des valeurs, 
  • une meilleure offre de services à nos clients.

Caractéristiques factuelles du site inauguré aujourd’hui

Cette modernisation repose sur des standards industriels éprouvés, issus du monde de la logistique :

  • le transport et le stockage des valeurs sont assurés par des moyens automatisés : convoyeurs de colis, chariots autoguidés pour le transport de palettes, magasin automatique de colis et de palettes ;
  • les manipulations sont fortement limitées par l’utilisation de robots pour toutes les opérations de palettisation et dépalettisation.

Une sécurisation accrue est obtenue par le recours à un nouveau concept de défense :

  • contrôles en amont des flux avec un bâtiment de screening (où les véhicules et les transporteurs de fonds font l’objet de vérifications strictes) ;
  • multiples barrières défensives ;
  • résistance du bâtiment modélisée pour résister à une attaque de forte intensité ;
  • vidéosurveillance intégrale du site et détection de toutes les menaces par des dispositifs de pointe.

Le bâtiment d’une surface de près de 6 000 m² sur 2 niveaux, dont l’un enterré, est une réussite puisqu’il a su concrétiser le respect des impératifs de sûreté – qui nécessitent de le renfermer sur lui-même – avec une attention forte portée au bien-être au travail. Au cours de la visite, vous observerez notamment le patio paysagé permettant un éclairage naturel des espaces de travail.

Demain une quarantaine d’agents travailleront sur ce nouveau site qui traitera environ 300 millions de billets par an.

Réussite du projet dans le budget et le planning

Il a fallu un peu plus de deux ans d’études pour concevoir le site, et un peu moins de deux ans pour le construire, soit une réalisation conforme au planning initial :

  • avril 2012 : validation du programme
  • avril 2013 : choix de l’esquisse
  • juin 2014 : début des travaux
  • février 2016 : réception du site par la Banque

Au total, le budget de 40 millions d’euros d’investissement a été respecté pour la livraison de ce site avec son très haut niveau de robustesse.

Remerciements :

Aux autorités :

  • tout d’abord au préfet du Nord et au maire de Sainghin-en-Mélantois pour l’instruction rapide des procédures administratives ;
  • aux forces de l’ordre : le directeur départemental de la Sécurité publique et le directeur de cabinet du préfet pour leur concours apporté à la mise en protection de ce site sensible.

Aux équipes de la Banque de France :

  • à l’équipe projet de la direction des Grands Projets fiduciaires, notamment le directeur de projet, Thierry Para, qui a animé une équipe soudée autour de ce projet ambitieux et exigeant ;
  • à la direction de l’Immobilier et des Services généraux, en charge de la maîtrise d’ouvrage immobilière, et à la direction de la Sécurité, contributeurs majeurs qui ont oeuvré quotidiennement pour la réussite du projet ;

également :

  • à la direction des Achats pour sa contribution à l’ingénierie contractuelle ;
  • aux directions de l’OI car il s’est agi de mettre en place un système d’information industriel performant ;
  • aux équipes des sites de Roubaix et d’Arras, particulièrement mobilisées autour de la direction régionale pour la validation de la conception et la mise en exploitation, mais j’y reviendrai.

À la MOE et aux entreprises :

  • à Assystem qui a assuré la maîtrise d’oeuvre et aux architectes d’ATAUB ;
  • à l’ensemble des entreprises, notamment Eiffage pour la construction et ULMA pour les équipements logistiques.

Ouverture sur le change et la mise en exploitation

L’enjeu est aujourd’hui la montée en charge de ce site qui repose sur la mobilisation des équipes régionales. Je sais l’importance du changement auquel vous avez à faire face, mais je connais aussi votre volonté de réussir à faire vivre ce site, qui symbolise une évolution majeure du travail des professionnels que vous êtes. Avec ce bel outil, vous allez être des organisateurs, des estionnaires de process, déchargés de la plupart des manipulations que vous effectuez actuellement.

Je comprends les inquiétudes et les impatiences face à de tels changements, et j’ai bien conscience des moments compliqués que vous vivez, puisqu’il s’agit de faire démarrer ce site tout en effectuant les opérations courantes sur l’actuel centre de Roubaix. Mais nous en sommes convaincus ensemble, une mission plus performante est une mission mieux assurée pour l’avenir, mieux assurée de son avenir.

Je vous remercie une nouvelle fois pour votre mobilisation.

Télécharger la version PDF du document

DiscoursFrançois VILLEROY DE GALHAU, Gouverneur de la Banque de France
Inauguration du Centre fiduciaire du Nord de la France
  • Publié le 28/04/2016
  • 3 page(s)
  • FR
  • PDF (348.64 Ko)
Télécharger (FR)