Gérez et développez votre entreprise

Dans la gestion de votre entreprise au quotidien, la Banque de France vous propose un accompagnement adapté à vos besoins et vos priorités.

Vous êtes à la recherche d'informations complètes sur une problématique donnée? Retrouvez des dossiers thématiques autour de points clés de la gestion d'entreprise sur le portail « Mes questions d'entrepreneur».

Vous souhaitez échanger de vive voix sur la situation de votre entreprise et recueillir un avis d'expert sur les questions de gestion et de financement? Le réseau des correspondants TPE-PME de la Banque de France est là pour vous aider.

Financez votre entreprise

Comme tout projet, votre entreprise doit pouvoir être financée : pour assurer la trésorerie quotidienne, faire de nouveaux investissements, se développer, etc. Les correspondants TPE-PME de la Banque de France vous accompagnent dans votre parcours de financement.

La Banque de France met également à votre disposition le référentiel des financements des entreprises, un outil pédagogique offrant à la fois une vue d’ensemble et des informations précises sur les différents types de dispositifs existants.

Les différentes formes de financement

Votre entreprise peut principalement trouver des fonds :

  • dans sa propre épargne grâce à l’autofinancement ;
  • auprès des banques sous forme de crédit ;
  • sur les marchés financiers par l’émission d’actions ou d’obligations.

En France, les entreprises, en particulier les PME, se financent en majeure partie auprès des banques. Elles peuvent également se faire crédit entre elles (en s’accordant des délais de paiement, par exemple) : c’est une autre source de financement non négligeable.

D’autres formes de financement se développent, parallèlement aux banques et aux marchés traditionnels. Elles permettent aux entreprises de renforcer leur indépendance et de bénéficier de ressources provenant d’investisseurs prêts à prendre plus de risques : les fonds d’investissement, ou les particuliers via des plateformes de « financement participatif » (crowdfunding) par exemple.

Pour faciliter la croissance, les organismes publics interviennent également sous forme de crédits, subventions ou garanties.

Le rôle joué par la Banque de France dans l’écosystème du financement des entreprises

La Banque de France agit comme un facilitateur : elle ne consent aucun prêt, mais, en maintenant la stabilité financière, elle garantit un contexte monétaire et financier favorable. Elle participe à l’amélioration constante des modalités du financement bancaire, par exemple grâce à la cotation des entreprises, au micro-crédit ou à la médiation du crédit.

Positionnez votre entreprise

Vous voulez comparer les performances de votre entreprise avec celles de son secteur d’activité ? L’outil d’analyse financière en ligne Opale, créé par la Banque de France, vous permet d’obtenir gratuitement et rapidement une analyse de la situation financière de votre entreprise et un comparatif de sa situation avec celle de son secteur d’activité.

Vous souhaitez être accompagné par un analyste de la Banque de France? Prenez rendez-vous pour faire le point et échanger sur vos préoccupations.

Image Diagnostic financier - OPALE
OPALE : un support de diagnostic financier en ligne et 100% gratuit qui répond à vos questions

Votre entreprise fait face à des difficultés financières

La Banque de France accompagne votre entreprise en cas de difficultés : si votre entreprise est fichée au fichier central des chèques (FCC) ; si vous ne parvenez pas à vous faire ouvrir un compte professionnel ; si vous rencontrez, en tant que chef d’entreprise, un problème avec une de vos banques ou avec un assureur-crédit.

Mon entreprise est interdite bancaire : qu’est-ce que cela signifie ?

Votre entreprise est « interdite bancaire » si elle est inscrite au fichier central des chèques (FCC). Être inscrite au FCC entraîne pour votre entreprise une interdiction d’émettre des chèques pendant la durée de cette inscription.

Le FCC centralise les personnes physiques ou morales (entreprises) :

  • qui sont interdites de chéquier parce qu’elles ont émis un chèque sans provision et n’ont pas régularisé leur situation ;
  • auxquelles les banques ont décidé de retirer la carte bancaire en raison d’un incident lié à son utilisation ;
  • pour lesquelles les tribunaux ont prononcé une interdiction d’émettre des chèques.

Comment savoir si mon entreprise est interdite bancaire ?

Conformément aux dispositions de la Loi n° 78-17 dite « informatique et libertés », vous avez le droit d’accéder aux informations inscrites sur le FCC concernant votre entreprise, directement auprès d’une implantation territoriale de la Banque de France, ou par courrier.

Que faire si mon entreprise est interdite bancaire ?

En cas de chèque impayé, il est indispensable de régulariser au plus vite votre situation. Vous pouvez :

  • soit approvisionner votre compte professionnel et demander au bénéficiaire du chèque de le déposer à nouveau à la banque, en en informant votre banquier ;
  • soit régler directement le bénéficiaire en espèces, qui vous restituera votre chèque. Pour prouver votre paiement, vous devez récupérer votre chèque et le remettre à votre banquier ;
  • soit verser à votre banque le montant du chèque et lui demander de bloquer pendant un an cette somme sur votre compte professionnel.

Dès que vous aurez régularisé tous vos chèques impayés, votre banque demandera la suppression de l’inscription de votre entreprise au FCC. À défaut, chaque incident inscrit dans le FCC pour un chèque impayé est effacé automatiquement du fichier à l’issue d’un délai d’inscription de 5 ans.

Mon entreprise peut-elle bénéficier du droit au compte malgré l’interdit bancaire ?

Le fait que votre entreprise soit interdite bancaire ne lui interdit pas de disposer d’un compte bancaire. La loi française garantit le droit au compte de votre entreprise.

La procédure de droit au compte fonctionne tant pour un compte privé que pour un compte professionnel.

Mon entreprise peut-elle bénéficier de la médiation du crédit ?

Si votre entreprise rencontre des difficultés de financement ou se voit refuser un crédit bancaire, il vous est possible de saisir la Médiation du crédit, un service de proximité, gratuit et confidentiel exercé par la Banque de France. Les 105 médiateurs du crédit territoriaux (en France métropolitaine et en outre-mer) recherchent au cas par cas des solutions à vos difficultés en établissant un dialogue étroit avec les partenaires financiers.

Que faire si mon entreprise a un litige avec sa banque ?

Si vous avez un litige avec votre banque, sur un sujet autre que le crédit, il convient de s’adresser de préférence au service réclamation (courrier, courriel ou formulaire sur le site Internet) et de conserver une copie datée de votre demande.

L’établissement doit en accuser réception dans un délai maximal de 10 jours ouvrables et vous répondre dans un délai maximal de deux mois. S’il s’agit d’un différend relatif à un service de paiement (exécution d’opération : virement, prélèvement, carte bancaire, etc.), ce délai de 2 mois est ramené à 15 jours ouvrables et ne peut excéder 35 jours ouvrables.

Si la réponse apportée à votre réclamation ne vous satisfait pas, ou en l’absence d’une réponse dans le délai imparti, vous avez la possibilité de saisir le médiateur si votre établissement en a désigné un pour régler les litiges avec ses clients professionnels. Nous vous recommandons de le vérifier sur le site Internet ou dans vos contrats. Assurez-vous également que votre litige relève bien de son périmètre de compétence avant de le saisir.

Vous pouvez également saisir les tribunaux, après avoir pris conseil auprès d'un avocat ou d'une association.

Partout en France, nos correspondants à vos côtés

Les 115 correspondants TPE-PME de la Banque de France sont présents dans chaque département en métropole et en outre-mer pour vous accompagner à chaque étape de la vie de votre entreprise. En 2020, la Banque de France a étendu son dispositif TPE-PME aux ETI (entreprises de taille intermédiaire) et aux grandes entreprises.

Nos correspondants vous accompagnent gratuitement : ils élaborent un diagnostic rapide de votre situation et vous orientent vers les bons interlocuteurs pour répondre à vos interrogations.

Contactez le correspondant TPE-PME de la Banque de France dans votre département

Par mail

Poser une question

TPMExx@banque-france.fr

(xx : numéro de département du siège social de votre entreprise)

Par téléphone

Numéro unique (de 8h à 18h)

Pour l'outre-mer

Poser une question

Rendez-vous sur le site de l'IEDOM (Institut d'émission des départements d'outre-mer)

La Banque de France vous aide

Comprendre la cotation et l'indicateur dirigeant

En savoir plus

Créer et développer votre start-up

En savoir plus

Saisir la médiation du crédit

En savoir plus

Mieux appréhender la finance d'entreprise

En savoir plus

Connaître la situation économique de votre secteur ou région

En savoir plus

Comprendre la cotation et l'indicateur dirigeant

Outils statistique

Créer et développer votre start-up

Outils statistique

Saisir la médiation du crédit

Outils statistique

Mieux appréhender la finance d'entreprise

Outils statistique

Connaître la situation économique de votre secteur ou région

Outils statistique

Accédez à vos outils

Espace personnel dirigeant

En savoir plus

Diagnostic financier (OPALE)

En savoir plus

Interdit bancaire et droit au compte professionnel

En savoir plus

Médiation du crédit

En savoir plus

Analyse économique locale (Acsel)

En savoir plus

Espace déclarants

En savoir plus

Espace personnel dirigeant

Outils statistique

Diagnostic financier (OPALE)

Outils statistique

Interdit bancaire et droit au compte professionnel

Outils statistique

Médiation du crédit

Outils statistique

Analyse économique locale (Acsel)

Outils statistique

Espace déclarants

Outils statistique

Mise à jour le 10 Juin 2024