Blockchain, intelligence artificielle, dématérialisation des paiements, quantique, etc., la numérisation croissante des activités financières est en effet source d’opportunités dont il est nécessaire de se saisir, mais aussi de risques qu’il faut intégrer pour garantir la stabilité du système financier. Dans ce cadre, la Banque de France s’engage activement pour anticiper et accompagner ces transformations, en cohérence avec ses missions. C’est pourquoi elle déploie, avec une intensité croissante, une démarche d’innovation, à laquelle elle a donné une dimension stratégique, au cœur du plan « Construire ensemble 2024 ».

Une innovation par les métiers, pour les métiers

Que ce soit dans la finance et les paiements, la supervision, les études et statistiques ou les relations avec le public, etc., la Banque de France prend la mesure des mutations technologiques. Elle innove dans l’ensemble de ses domaines d’actions à travers son centre d’Open Innovation (innovation ouverte), « Le Lab ».

Pour innover tout en préservant l’ancrage de la monnaie de banque centrale, la Banque de France mène notamment des travaux sur l’émission d’une monnaie numérique de banque centrale (MNBC). En coopération avec des banques centrales partenaires ainsi qu’avec des banques commerciales, ces projets ont montré que la MNBC pouvait améliorer les paiements transfrontaliers et certains processus interbancaires. Un autre pan important d’initiatives innovantes concerne l’activité de contrôle et de supervision. Douze expérimentations (dites « SUPTECH ») visant à développer des outils pour faciliter les activités des superviseurs (dans le but de permettre l’émergence d’un « superviseur augmenté »), sont actuellement en cours. Dans le cadre des services à l’économie qu'opère la Banque de France, l’éducation financière (EDUCFI) fait également l'objet d'expérimentations afin d’améliorer l’efficacité et la portée des dispositifs proposés.

Ces initiatives innovantes sont menées en étroite collaboration avec l’ensemble des directions métiers de la Banque de France, et en particulier en lien avec le réseau de correspondants start-up de la direction générale des Services à l’économie et du Réseau ainsi qu’en concertation avec le Pôle Fintech-Innovation de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Si l’éventail des expérimentations est large, un accent est mis sur la digitalisation des processus internes, la cybersécurité ainsi que l’usage des données, en lien notamment avec l’intelligence artificielle (IA).  

La place centrale de l’innovation technologique

La Banque de France accorde justement une attention particulière aux nouvelles technologies et à leurs usages dans le cadre de ses activités. Elle fait ainsi évoluer, en continu, son système d’information et met en œuvre les innovations technologiques nécessaires pour renforcer sa sécurité, son efficacité et la réponse à ses missions. 

Cette transformation passe par le déploiement d’expérimentations utilisant des technologies disruptives au bénéfice des différents métiers de la Banque de France, en s’appuyant notamment sur le potentiel considérable de l’IA. Face à l’émergence des outils d’IA générative, la Banque de France a mis en place une stratégie en la matière, visant à développer une capacité d’IA générative interne.

Par ailleurs, la Banque de France a été l’un des acteurs précurseurs quant à l’usage de la blockchain dans le monde financier, ce qui lui permet d’expérimenter sur l’avenir des infrastructures de paiement. Au travers du projet Vénus, la Banque de France et la Banque centrale du Luxembourg ont ainsi, par exemple, émis avec succès une MNBC interbancaire (dite « de gros » ou « wholesale ») sur un réseau blockchain opéré conjointement. L’anticipation étant au cœur des activités de la Banque de France, celle-ci se projette d’ores et déjà sur les innovations de demain, et notamment en matière de sécurisation des données et des transactions dans un éventuel monde post-quantique.

Un lien permanent avec l’écosystème innovant

La Banque de France travaille également en étroite collaboration avec les différentes parties prenantes de l’écosystème innovant, qu’elles soient publiques ou privées.

La Banque de France souhaite en effet multiplier les projets et fédérer les compétences et les connaissances au service de la construction de la banque centrale de demain. Par l’intermédiaire du Lab, elle a lancé au printemps 2023 une plateforme destinée à faciliter ses échanges avec l’écosystème innovant. Des événements, des actualités ou des appels à projets ouverts notamment aux start-up, étudiants, chercheurs ou entreprises technologiques y sont proposés. Accessible en ligne, cette plateforme permet également à tout acteur intéressé par les enjeux de transformation du monde financier de proposer des projets ou des idées.

La Banque de France entend également prendre part aux innovations et aux débats scientifiques à travers sa contribution à des travaux de recherche avancés sur l’innovation technologique. Ses experts sont ainsi impliqués dans des projets de recherche avec des centres d’excellence en matière d’IA et de données (Université Paris-Saclay, Telecom Paris-Tech, Institut Léonard de Vinci), ou encore de cybersécurité et de blockchain (ENS-PSL, INRIA, École centrale Lyon, CEA List).

L’engagement en faveur d’une innovation responsable

Dans la lignée de ses engagements et de sa politique de responsabilité sociale environnementale (RSE), la Banque de France tient en outre compte de l’impact potentiel de ses activités, et le système d’information n’y fait pas exception. Au-delà d’un effort vers davantage de sobriété numérique, la Banque de France prend des engagements forts afin de limiter les externalités négatives potentielles de son usage des technologies.

La Banque de France a ainsi signé, dès 2021, la Charte internationale pour une IA inclusive, afin de prévenir et lutter contre les discriminations dans le contexte du développement et de l’utilisation d’algorithmes, qui a donné lieu à l’obtention début 2023 du label GEEIS (« Gender Equality European & International Standard AI »). Elle a ensuite mis en place une stratégie d’IA de confiance, fondée sur une analyse des risques et la mise en œuvre de contre-mesures pour s’en prémunir.

L’innovation à l’international

Enfin, la Banque de France inscrit son action en matière d’innovation dans un cadre européen et international. Confrontées à des défis technologiques similaires, les banques centrales ont en effet de plus en plus intérêt à interagir en matière d’innovation, de compréhension et de gestion des risques pour le système financier.

La Banque de France participe ainsi à de nombreuses initiatives internationales dans ces domaines, notamment dans le cadre de l'Eurosystème, mais aussi avec la Banque des règlements internationaux (BRI) qui coordonne un réseau d’experts de l’innovation. Conjointement avec la Bundesbank, la Banque de France accueille le centre Eurosystème du Hub d’innovation de la BRI, co-localisé à Paris et Francfort. Inauguré en mars 2023, ce centre vise à mettre en commun les capacités d’innovation des banques centrales de la zone euro avec celles du réseau mondial de centres de la BRI, sur les domaines d’intervention suivants : finance décentralisée, MNBC interbancaire, cybersécurité et finance verte.

La Banque de France développe un nombre croissant de partenariats également au niveau bilatéral, par exemple avec la Monetary Authority of Singapore (MAS) ou encore avec le Milano Hub de la Banca d’Italia, avec laquelle un Memorandum of Understanding (MoU) a été signé à la rentrée 2023.

Banque de France logo fond bleu paysage
La Banque de France, acteur majeur du Centre Eurosystème du BISIH

Nous contacter

En ligne

Centre d’innovation « Le Lab »

Vous êtes porteur d’un projet innovant qui pourrait intéresser la Banque de France ou souhaitez participer à l'un des appels à projets du Lab ?

Inscrivez-vous sur la plateforme innovation de la Banque de France.

En ligne

Correspondants start-up de la Banque de France

Vous êtes dirigeant d’une start-up et souhaitez être accompagné dans votre recherche de financement ?

Nous contacter

En ligne

Pôle FinTech Innovation de l’ACPR

Vous êtes un acteur innovant des Fintechs ou des Regtechs et recherchez des informations liées à votre agrément ?

Nous contacter