A

  • Agrégats monétaires

    Mesures de la quantité de monnaie en circulation. L’Eurosystème suit trois agrégats, des plus liquides aux moins liquides :
    • M1 = pièces + billets + dépôts à vue ;
    • M2 = M1 + dépôts à court terme (moins de 2 ans) ;
    • M3 = M2 + titres mis en pension, parts ou unités de fonds
    + titres de dette dont la maturité n’excède pas 2 ans.

  • Anticipations d’inflation

    Taux d’inflation auxquels s’attendent les différentes catégories d’agents économiques (ménages, chefs d’entreprise, intervenants des marchés financiers) pour différents horizons
    temporels (1 an, 3 ans, 5 ans, 10 ans, etc.).

B

  • Bouclier tarifaire

    Ensemble de mesures gouvernementales qui visent à protéger les consommateurs et les entreprises d’une hausse trop importante des tarifs, en particulier de l’énergie (gaz,
    électricité, carburant, etc.).

C

  • Capital‑risque

    Financement de la création ou du développement d’une entreprise à risque mais à fort potentiel.

  • Conseil des gouverneurs

    Principal organe de décision de la Banque centrale européenne. Il se compose des six membres du directoire et des gouverneurs des banques centrales nationales des pays de la zone euro.

  • Croissance potentielle

    Taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) que peut théoriquement atteindre une économie en utilisant pleinement ses capacités de production sans créer de tensions inflationnistes.

  • CPIM

    Committee on Payments and Market Infrastructures

E

  • Eurosystème

    Ensemble composé de la Banque centrale européenne et des banques centrales nationales des pays ayant adopté l’euro.

  • Exigences prudentielles minimales

    Exigences de fonds propres définies pour les banques par la réglementation européenne (CRR [Capital Requirements Regulation] couvrant notamment le standard international du Comité de Bâle), intégrant des exigences individuelles fonction du profil de risque et des exigences supplémentaires fonction des risques dits « macroprudentiels » identifiés au niveau du système financier (réserves additionnelles, aussi appelées « coussins » – utilisables en temps de crise).

I

  • Indexation

    Ajustement automatique d’un prix ou d’un salaire sur un indice économique donné.

  • Indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH)

    Indice des prix dont la définition et la méthodologie sont harmonisées à l’échelle de l’Union européenne, permettant des comparaisons entre pays.

  • Inflation sous‑jacente

    Mesure d’inflation qui permet de dégager une tendance de fond de l’évolution des prix. Elle traduit l’évolution profonde des coûts de production et la confrontation de l’offre et de la demande. L’inflation sous‑jacente est ainsi plus adaptée à une analyse des tensions inflationnistes, car moins perturbée par des phénomènes exogènes.

M

  • Médiane

    Valeur qui partage une distribution en deux parties égales. Ainsi, pour une distribution de salaires, 50 % des salaires se situent sous la médiane et 50 % au‑dessus.

O

  • OICV

    IOSCO en anglais : International Organization of Securities Commissions

P

  • Pouvoir d’achat

    Quantité de biens et de services qu’un revenu permet d’acheter ; il dépend donc à la fois du niveau du revenu et du niveau des prix.

  • Prélèvement extérieur

    Ponction réalisée sur l’économie d’un pays par l’augmentation du prix de marchandises que ce pays doit importer.

T

  • Taux de marge

    Mesure du niveau de profitabilité d’une entreprise ou d’un secteur. En comptabilité nationale, rapport entre l’excédent brut d’exploitation et la valeur ajoutée.

  • Taux directeurs

    Taux d’intérêt fixés par la banque centrale d’un pays ou d’une union monétaire. Dans la zone euro, la Banque centrale européenne fixe trois taux directeurs : le taux de la facilité de dépôt, le taux des opérations principales de refinancement, et le taux de la facilité de prêt marginal.

  • Taux neutre

    Point de référence théorique du taux d’intérêt au niveau duquel il n’y a ni accélération ni ralentissement monétaires de l’inflation.

  • Taux réel

    Coût réel ou « économique » du crédit (par opposition au coût nominal ou « financier »), qui se calcule en retranchant au taux d’intérêt nominal l’inflation observée ou anticipée.

  • Taux terminal

    Taux maximal atteint à l’issue d’une phase de relèvement des taux directeurs par la banque centrale.

  • Taux d’emploi

    Rapport entre le nombre de personnes en emploi et le nombre total de personnes en âge de travailler.