Liste actualité
Communiqués Banque de France

La Banque de France lance la seconde édition de son prix « Jeunes chercheurs » pour la finance verte

Contexte

Le financement de la transition vers une économie à faible émission de carbone, compatible avec l’objectif d’un réchauffement planétaire « nettement en dessous de 2° C » tel qu’indiqué dans l’Accord de Paris, et la promotion d’une croissance durable et respectueuse de l’environnement figurent parmi les principaux défis de notre temps. Le processus visant à répondre aux défis environnementaux et climatiques comporte à la fois des opportunités et des vulnérabilités pour les institutions financières et le système financier dans son ensemble.

Au sommet international sur le climat (One Planet Summit) qui s'est tenu à Paris en décembre 2017, la Banque de France a pris l’initiative de la mise en place du Réseau des banques centrales et des superviseurs pour le verdissement du système financier (Central Banks and Supervisors’ Network for Greening the Financial System - NGFS). Dans ce contexte, il est nécessaire de poursuivre les travaux de recherche universitaire en vue d’améliorer notre savoir collectif sur l'incidence exercée par les risques liés au climat sur le secteur financier et sur le financement de la transition vers une économie à faible émission de carbone.

Aussi la Banque de France a-t-elle décidé en 2018 de remettre un prix « Jeunes chercheurs » visant à repousser les frontières du savoir. Elle souhaite renouveler ce prix en 2019. Comme l’an passé, il sera attribué lors de la conférence académique qui sera co-organisée par la Banque de France avec l’Institut Louis Bachelier, en partenariat avec I4CE et Finance for Tomorrow dans le cadre de la Climate Finance Week de Paris, fin novembre 2019.

 

Éligibilité et conditions

Le prix « Jeune chercheurs » pour la finance verte s'adresse à des chercheurs déjà titulaires d'un doctorat, âgés de moins de 40 ans au 31 octobre de l'année de la remise du prix et actuellement affiliés à une université française. Ce prix, financé par la Banque de France, prend la forme d’une somme de 15000 euros accordée à un jeune chercheur.

Les paiements seront effectués en fonction du plan de financement du projet. Les résultats du projet devront inclure au moins un article pouvant être soumis à une revue à comité de lecture de premier plan, et qui sera finalisé dans un délai de douze à dix-huit mois après la remise de la bourse. Le lauréat s'engage à présenter son ou ses articles finalisés lors d’un séminaire ou d’une conférence que la Banque de France ou le NGFS organisera au cours des deux années suivant la remise de la bourse et à mentionner le soutien financier reçu de la Banque de France dans toute publication ultérieure de ces recherches.

 

Comité de sélection

  • Stefano Battiston, Center for Financial Networks and Sustainability, University of Zurich

  • Patrick Bolton, Columbia University

  • Ben Caldecott, Oxford Sustainable Finance Programme

  • Patricia Crifo, Paris Nanterre University, Ecole Polytechnique

  • Christian Gollier, Toulouse School of Economics

  • Dirk Schoenmaker, Bruegel, Rotterdam School of Management, Erasmus University Rotterdam

  • Peter Tankov, ENSAE Paris Tech, Paris-Saclay University

 

Domaines de recherche

Les sujets de recherche incluent - mais ne se limitent pas aux - travaux pertinents au plan théorique ou empirique portant sur les risques ou les opportunités liés au changement climatique (physiques/de transition). D’autres sujets pertinents pour inciter les intervenants de marché à accompagner la transition vers une économie décarbonée seront pris en considération. Les programmes de travail des trois groupes de travail du NGFS (lien ici) fournissent une base indicative pour identifier les sujets pertinents :

  • La mesure des risques liés au climat et leur atténuation par les institutions financières.

  • Les pratiques de communication des institutions financières et des entreprises en matière de risques liés au climat.

  • Le différentiel de risque potentiel entre actifs « verts » et actifs « marron ».

  • Les canaux de transmission à l'économie et au système financier des risques liés au climat, au niveau des secteurs institutionnels.

  • L’analyse de scénarios permettant d’identifier les impacts du changement climatique sur le secteur financier.

  • Les modèles macroéconomiques d'évaluation de l'incidence du changement climatique sur l'économie.

  • Les actions possibles des banques centrales pour renforcer le marché obligataire vert ou le verdissement du système financier.

  • Politique monétaire et changement climatique.

 

Soumission et échéances

Les candidats devront soumettre une description de leur projet (10 pages environ, dont bibliographie, annexes et budget détaillé) et leur CV avant le 1er octobre 2019 à 2340-corefi-ut@banque-france.fr.

Les candidatures doivent être faites en anglais.

Les participants seront informés à l'avance des résultats et le lauréat devra être présent à la remise du prix prévue le 25 novembre 2019.

Dans le cadre de sa politique de développement durable, la Banque de France soutient la promotion de la diversité, notamment de la mixité hommes/femmes. 

La Banque de France est membre de Finance for Tomorrow.

Télécharger la version PDF du document

Communiqués Banque de France
La Banque de France lance la seconde édition de son prix « Jeunes chercheurs » pour la finance verte
  • Publié le 28/06/2019
  • FR
  • PDF (298.68 Ko)
Télécharger (FR)