Langues

Vous êtes ici

Emission et détention de titres français 2017T1

Mise en ligne le 10/07/2017
Le début de l'année 2017 est marqué par de fortes émissions nettes de titres de dette
  • Au premier trimestre 2017, les émissions nettes de titres de dette s'élèvent à 88 Mds €. L'essentiel de ces émissions est réalisé par les administrations publiques (67 Mds € d'émissions nettes).
  • Les non-résidents allègent leur position en actions cotées de 8 Mds € et achètent 31 Mds € de titres de dette résidents, dont 24 émis par les administrations publiques. Leur part dans la détention de titres de dette de long terme des banques continue de progresser et s'établit à 59 % fin mars alors qu'elle diminue pour les titres émis par les sociétés non financières (à 60 %) et les administrations publiques (à 55 %). Au total, ils détiennent 57 % des titres de dette émis par les résidents, contre 58 % le trimestre précédent.
  • La part des émissions françaises dans les émissions brutes de la zone euro continue de croître. Les émissions des entreprises et des banques françaises représentent respectivement 54 % et 45 % du total des émissions brutes de la zone euro, contre 47 % et 38 % un an auparavant.
Graphique 1 : Détention par les non-résidents de la dette de long terme (par secteur émetteur résident)

Télécharger la version PDF du document

Emission et détention de titres français
  • Publié le 10/07/2017
  • FR
  • PDF (393.49 Ko)
Télécharger (FR)

Publié le Lundi, 10 juillet, 2017