Vous êtes ici

Emission et détention de titres français 2016T3

Mise en ligne le 12/01/2017
Les non-résidents détiennent plus de 60 % des titres émis par les entreprises françaises
  • Les non-résidents achètent 4 Mds EUR de titres de dette, et vendent 2 Mds EUR d'actions cotées. Leur part dans la détention de titres de dette de long terme (à plus d'1 an) des banques continue de progresser et s'établit à 58,4 % fin septembre. Elle reste stable sur les titres émis par les administrations publiques -mais diminue légèrement à valorisation constante- et diminue un peu sur les titres émis par les sociétés non financières, dont ils détiennent près de 60 % des titres longs. Au total, les non-résidents possèdent 52 % de l'ensemble des titres émis par les résidents.
  • Au troisième trimestre 2016, les émissions nettes de titres de dette (obligations essentiellement) s'élèvent à 23 Mds EUR. Les entreprises et les banques (respectivement 16 et 8 Mds EUR d'émissions nettes) sont à l'origine de cette hausse. Malgré 8 Mds EUR de remboursements nets de titres sur ce trimestre, les administrations publiques procèdent sur quatre trimestres à 59 Mds EUR d'émissions nettes.
Taux de détention de la dette de long terme par les non-résidents

Télécharger la version PDF du document

Emission et détention de titres français
  • Publié le 12/01/2017
  • 3 page(s)
  • FR
  • PDF (543.93 Ko)
Télécharger (FR)

Publié le Jeudi, 12 janvier, 2017