Statistiques

Le surendettement des ménages - enquête typologique du 1er semestre 2020

7 Septembre 2020

Depuis la disparition du baromètre trimestriel du surendettement, le dernier ayant été publié au 4ème trimestre 2018, le site internet de la Banque de France ne propose plus, en matière de statistiques régulières sur le surendettement, que des données mensuelles ou annuelles. Plusieurs utilisateurs de ces statistiques ont regretté l’absence de publication intermédiaire. Cette nouvelle publication, déclinaison semestrielle de l’enquête typologique réalisée au niveau national, vise à répondre à leur demande.

Au 1er semestre 2020, le fait marquant est incontestablement la pandémie de COVID-19, le confinement qui s’en
est suivi et leurs conséquences sociales et économiques.

Dès la troisième semaine de mars, première semaine de confinement, le nombre de dossiers soumis aux commissions de surendettement a ainsi diminué de 40 % par rapport au flux hebdomadaire moyen de février, le recul s’établissant à 80 % la semaine suivante.

Il a fallu attendre la fin du mois de juin pour que le nombre de dossiers déposés retrouve un niveau proche de celui
antérieur à la période de confinement.

Au total, sur l’ensemble du semestre, le repli est de 39 % par rapport au 1er semestre 2019.


N’étant souvent pas en mesure de mener à son terme le traitement des dossiers en raison de difficultés de communication avec certains des partenaires du surendettement jusqu’à la fin mai, les commissions ont
néanmoins accéléré l’examen de la recevabilité des situations de surendettement à partir du 16 mars pour que
les déposants bénéficient des garanties offertes par la procédure.

La baisse du nombre de dossiers recevables (-24 % par rapport au 1er semestre 2019) est donc moins prononcée que celle des dépôts (graphique).

Image Nombre de situations de surendettement soumises aux commissions et de situations recevables