Panorama financier des OPC 2020T3

Mise en ligne le 30/11/2020
La collecte nette des fonds monétaires atteint 41 milliards au 3ème trimestre


  • Au 3ème trimestre 2020 Dans un contexte sanitaire incertain, les OPC monétaires enregistrent la collecte positive la plus haute depuis 2000 avec + 41 milliards (en données consolidées, cf. tableau p.2), plus importante que celle du 2ème trimestre (+ 18 milliards), compensant ainsi largement la décollecte enregistrée sur le premier trimestre de l'année. Les placements nets des fonds se portent principalement sur les titres de créance à court terme (+ 27 milliards) ainsi que sur les dépôts et autres placements nets (+ 17 milliards) renforçant ainsi leur liquidité. Les fonds monétaires augmentent par ailleurs significativement leur exposition aux titres émis par les administrations publiques (+ 9 milliards soit 8% de l'actif net contre 5% au 2ème trimestre). S'agissant des investisseurs, les souscriptions proviennent des résidents pour 32 milliards et principalement des sociétés non financières (11 milliards) et des sociétés d'assurance (9 milliards).

    Les OPC non monétaires enregistrent une collecte positive de seulement 3 milliards (après + 4 milliards le trimestre précédent cf. tableau p.2). Les achats nets de titres se concentrent sur les titres d'OPC (+ 6 milliards). Côté investisseurs, seules les IFM résidentes se désengagent et ce pour le 2ème trimestre consécutif (- 13 milliards au T3 et au T2), à l'inverse, les ménages résidents demeurent acheteurs nets d'OPC non monétaires (+ 7 mds)


  • Sur un an glissant : Les OPC monétaires enregistrent une collecte de +29 milliards (cf. tableau p.2). Côté placements, les titres de créances long terme sont largement cédés (- 21 milliards, cf tableau p.2) alors que les dépôts et autres placements nets sont en forte hausse (+54 milliards). La réorientation des portefeuilles s'accompagne également d'une hausse des achats de titres émis par les administrations publiques (+15 milliards) au détriment des titres émis par les établissements de crédit (-21 milliards) et par les sociétés non financières (-17 milliards). Au niveau des investisseurs, les souscriptions nettes proviennent principalement des sociétés non financières résidentes (+ 26 milliards) compensant partiellement les retraits des sociétés d'assurance (- 17 milliards)

    La faible souscription nette globale des OPC non monétaires de 1 milliard (cf. tableau p.2) se caractérise par une disparité du niveau des catégories de fonds. Les fonds obligations enregistrent une collecte positive de 7 milliards ainsi que les fonds immobiliers (+5 milliards, cf. graphique G1). A l'inverse, la collecte des fonds mixtes est négative de 9 milliards. En termes de placements, les titres émis par les non-résidents enregistrent des cessions nettes (-11 milliards). Côté investisseurs, les IFM résidentes et celles de la zone euro effectuent des retraits (11 et 9 milliards).

G1. Souscriptions nettes par catégories d'OPC (Flux - 12 mois glissants - Mds €)
A - OPC actions
B - OPC obligations
C - OPC mixtes
D - OPC immobiliers
E - OPC d'épargne salariale
F - OPC monétaires
Placements et détention des OPC
(en milliards d'euros)
Placements Flux nets (a) Encours Part (%) Investisseurs Flux nets (a) Encours Part (%)
T3 2020 4 trim. glissants T3 2020 T3 2020 T3 2020 (g) 4 trim. glissants T3 2020 T3 2020
OPC non monétaires Total 3 1 1 267 100% Total 3 1 1 267 100
par type d'instrument Titres de créance CT -1 -3 24 2% Résidents 1 8 1 144 90%
Titres de créance LT -3 -7 366 29% Sociétés d'assurance 2 1 491 39%
Actions -1 1 448 35% Ménages (yc ISBLSM) 7 7 263 21%
Titres d'OPC 6 3 312 25% OPC non monétaires 1 2 143 11%
Actif immobiliers -1 3 86 7%
Dépôts et autres placements nets (b) 3 5 32 3% Administrations publiques 3 9 150 12%
par zone géographique (c) Résidents -1 5 559 49% IFM -13 -11 38 3%
Non-résidents Zone euro 2 -9 383 33% Sociétés non financières 1 -1 51 4%
Non-résidents hors Zone euro 0 -2 207 18% Autres institutions financières 0 2 8 1%
par secteur émetteur (c) Sociétés non financières et divers (d) -1 -6 558 49% Non-résidents Zone euro 3 -9 101 8%
IFM 4 1 153 13% IFM 3 -9 87 7%
Administrations publiques 0 -1 107 9% Non IFM 0 0 13 1%
Autres (e) -2 -1 331 29% Non-résidents hors Zone euro -1 2 22 2%
dont titres d'OPC non monétaires 2 -3 242 21%


Placements Flux nets (a) Encours Part (%) Investisseurs Flux nets (a) Encours Part (%)
T3 2020 4 trim. glissants T3 2020 T3 2020 T3 2020 (g) 4 trim. glissants T3 2020 T3 2020
OPC monétaires (f) Total 41 29 348 100% Total 41 29 348 100%
par type d'instrument Titres de créance CT 27 -5 198 57% Résidents 32 17 278 80%
Titres de créance LT -2 -21 62 18% Sociétés d'assurance 9 -17 97 28%
Titres d'OPC 0 1 2 1% Sociétés non financières 11 26 80 23%
Dépôts et autres placements nets (b) 17 54 86 25% OPC non monétaires 5 6 68 20%
par zone géographique (c) Résidents 15 -7 120 46% Ménages (yc ISBLSM) 0 0 5 1%
Non-résidents Zone euro 7 -15 85 32% Administrations publiques 3 4 14 4%
Non-résidents hors Zone euro 2 -5 57 22% Établissements de crédit 3 -3 7 2%
par secteur émetteur (c) Établissements de crédit 10 -21 162 62% Autres institutions financières 1 0 7 2%
Sociétés non financières et divers (d) 6 -17 56 22% Non-résidents Zone euro 9 7 61 18%
Autres (e) 1 -3 22 8% IFM 7 5 54 15%
Administrations publiques 9 15 21 8% Non IFM 1 2 7 2%
Non-résidents hors Zone euro 1 5 8 2%
Note : en raison des arrondis, un agrégat peut ne pas apparaitre exactement égal au total des composantes.
Source : Banque de France


(a) Variation d'encours pour les OPC monétaires
(b) Les dépôts et autres placements nets incluent les produits dérivés, les actifs non financiers et les autres créances, ces postes étant nets des engagements divers du passif
(c) Hors dépôts, autres placements nets et actifs immobiliers; part calculée sur le total du portefeuille titres
(d) Les divers ajoutés aux SNF sont constitués d'institutions financières diverses du reste du monde (non IFM, tels que des entreprises d'assurance)
(e) Autres : OPC non monétaires, assurances et autres Institutions Financières
(f) Données consolidées : l'encours consolidé des OPC monétaires exclut la détention de titres des OPC monétaires résidents.
(g) Les données du trimestre par secteur investisseurs sont provisoires et révisées le trimestre suivant.
En savoir plus : séries longues, calendrier, méthodologie
Toutes les séries publiées par la Banque de France sont accessibles à l'adresse Webstat Banque de France
Publication disponible sur terminaux mobiles Apple et Android
STAT INFO - T3 2020
Panorama financier des OPC

Publication associée : Performance des OPC
Contact Stat Info

Télécharger la version PDF du document

Panorama financier des OPC-France
  • Publié le 30/11/2020
  • FR
  • PDF (1.09 Mo)
Télécharger (FR)

Publié le Lundi, 30 novembre, 2020