image d'arrière plan

Balance des paiements et la position extérieure de la France : données annuelles

En 2017, le solde des transactions courantes est de nouveau déficitaire, à -13,1 milliards d’euros (0,6 % du PIB). La facture énergétique s’alourdit de plus de 7 milliards en 2017, expliquant la détérioration du déficit global des biens (-13,6 milliards, à -48,2 milliards). L’excédent des services augmente en 2017 de 8,7 milliards et s’établit à 26,5 milliards. Le déficit global des échanges de biens et services, qui est de 21,7 milliards, résulte exclusivement des échanges au sein de la zone euro, le solde étant excédentaire vis-à-vis des autres pays.

L’excédent des revenus et des transferts s’établit à 8,5 milliards, alors qu’il était quasi nul en 2016.. 

Les investissements directs étrangers en France atteignent 44 milliards en 2017 (entrées de capitaux nettes des sorties), après 32 milliards en 2016. Les investissements directs nets français à l’étranger s’établissent à un niveau plus élevé, à 52 milliards, tout en  se repliant légèrement depuis 2016. 

La position extérieure de la France, qui reflète le patrimoine financier net de la Nation vis-à-vis de l’étranger, est débitrice à hauteur de 461 milliards d’euros à fin 2017, soit 20,1 % du PIB. C’est en-deçà de la limite européenne (35 % du PIB).

La collection complète des rapports annuels de la Balance des paiements et la position extérieure de la France est accessible en cliquant sur le bouton « CONSULTER » ci-dessous

Mis à jour le : 24/08/2018 10:38