Comme dans beaucoup de pays européens, la dynamique des salaires en France est influencée par les institutions de négociation collective. Au niveau national, le SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance) est fixé par le gouvernement en suivant une règle d’indexation à l’inflation et à la croissance des salaires réels passées ; le SMIC s’applique à l’ensemble des travailleurs.

Au niveau sectoriel (mais aussi parfois au niveau local), des accords de branche sont conclus entre les syndicats et les fédérations d’employeurs et définissent pour différents emplois représentatifs de la branche des salaires minima. Enfin, au niveau de l’entreprise, des accords de salaire peuvent être signés et portent le plus souvent sur des hausses de salaire générales ou individuelles.

L’indicateur de salaires négociés publié par la Banque de France permet de suivre l’évolution des salaires négociés dans les conventions collectives de branche qui couvrent une grande majorité des salariés du secteur privé. Chaque branche définit une classification d’emplois-types et fixe un salaire minimum associé à chacun de ces emplois. La grille de salaires minima fait ensuite l’objet d’une négociation obligatoire annuelle dans chaque branche, qui peut aboutir à un accord de salaire entre les syndicats de salariés et les fédérations d’employeurs.

Les ordonnances de 2017 ont établi la primauté de la branche sur l’entreprise pour la définition des minima salariaux : les entreprises couvertes par un accord de branche ne peuvent pas rémunérer un salarié dans un emploi donné en dessous du salaire minimum de la branche (ou en dessous du SMIC). Les accords de branche sont ensuite généralement étendus par le Ministère du Travail à l’ensemble des entreprises de la branche.

L’indicateur trimestriel publié par la Banque de France est la hausse moyenne sur une année calculée à partir des grilles de salaire définies chaque année dans plus 350 branches. L’indicateur est disponible depuis 2006 mis à jour chaque trimestre en suivant la méthodologie décrite ci-dessous.

L’analyse de l’évolution des salaires négociés début et fin 2022 est disponible sur le bloc-notes Éco.

Consulter les statistiques

Webstat

Consulter

Méthodologie

Consulter

Webstat

Outils statistique

Méthodologie

Outils statistique

Mise à jour le 16 Mai 2024