Statistiques

Baromètre mensuel de l’Inclusion Financière – n°8 décembre 2021

15 Décembre 2021

Les données collectées par la Banque de France au mois de novembre 2021 confirment globalement la tendance observée depuis plusieurs mois : les difficultés financières des ménages, observées par les prismes des incidents de paiements et du surendettement, restent à un niveau modéré et stable.

Ainsi, le nombre de dossiers de surendettement déposés est toujours inférieur d’environ 15% à celui de novembre 2019.

Le nombre de droits au compte exercés poursuit sa diminution, à un niveau en-deçà de 2019 mais aussi de 2020. En cumul depuis le début de l’année, il est en recul d’un tiers par rapport aux 11 premiers mois de l’année 2019.

Seule exception, le nombre d’inscriptions sur les fichiers d’incidents – FICP et FCC – progresse en novembre, au rebours de l’évolution saisonnière classique, sans remettre en cause la tendance baissière observée en cumul annuel. Les consultations du FICP par les établissements de crédit dans le cadre de l’analyse des demandes de crédit sont également en hausse.

Les demandes d’information ou d’accompagnement formulées auprès des services de la Banque de France sur des sujets d’inclusion financière sont toujours en augmentation (+ 8% sur le seul mois de novembre par rapport à 2019). Il en est de même du nombre de visiteurs uniques sur le site Internet de la Banque de France, rubrique particuliers/inclusion financière.