Comptes financiers des agents non financiers 2022T3

Mise en ligne le 26/01/2023
Sociétés non financières*
FLUX ANNUELS FLUX TRIMESTRIELS CVS
(en milliards d'euros) 2020 2021 T4 2021 T1 2022 T2 2022 T3 2022
Placements financiers (a) 317,5 122,7 51,6 3,7 39,1 -31,3
- Numéraire et dépôts 246,3 127,0 42,3 18,4 25,2 -10,6
- Titres 63,9 -21,9 4,5 -14,5 18,8 -9,7
titres de créance -0,3 -3,9 0,6 2,1 7,8 1,1
OPC monétaires 60,5 -15,4 6,6 -14,1 10,3 -7,2
OPC non monétaires 3,7 -2,6 -2,7 -2,5 0,7 -3,6
- Autres prêts nets (b) 7,3 17,7 4,8 -0,2 -4,9 -11,0
Flux de dette 281,4 110,7 29,6 0,4 31,3 26,8
- Emprunts bancaires 154,7 40,6 17,3 19,9 27,6 33,3
- Titres de créance 77,3 8,3 13,6 -7,5 -3,7 -5,3
- Actions et autres participations nettes (c) 49,4 61,8 -1,3 -12,0 7,4 -1,2
(a) sont exclus les placements divers nets qui regroupent les opérations financières non reprises dans ce tableau
(b) principalement prêts et emprunts transfrontaliers intra-groupe
(c) y compris investissements directs (capital social et bénéfices réinvestis)


Les flux de dette des sociétés non financières (SNF) restent positifs au 3e trimestre 2022. Les flux d'emprunts bancaires continuent de progresser tandis que les flux d'émissions de titres de créance demeurent négatifs, comme lors des deux trimestres précédents. Cette ré-intermédiation s'explique notamment par la hausse des taux sur les marchés de titres plus rapide que la hausse des taux des prêts bancaires aux SNF. Les émissions nettes en actions et autres participations diminuées des achats nets baissent légèrement. Dans le même temps, les placements financiers des SNF reculent pour la première fois depuis 2018. En particulier les dépôts baissent, contrairement aux trimestres récents. Les placements sous forme de titres diminuent également, sous l'influence de cessions de parts d'OPC.

Flux trimestriels de placements et de financements (cvs)
En milliards d'euros
(*) Des écarts maximaux de +/- 0,2 milliard d'euros entre les flux annuels et la somme des flux trimestriels peuvent survenir en raison de différences d'arrondis entre les séries considérées.
Administrations publiques*
FLUX ANNUELS FLUX TRIMESTRIEL CVS
(en milliards d'euros) 2020 2021 T4 2021 T1 2022 T2 2022 T3 2022
Placements financiers (a) 96,3 28,3 -21,8 41,0 -33,8 -7,0
- Numéraire et dépôts 103,0 21,1 -30,2 40,8 -33,8 -7,9
- Titres -6,6 7,2 8,4 0,2 0,0 0,9
titres de créance -7,8 6,2 6,1 -0,5 -2,7 -1,6
actions nettes -1,1 3,6 2,4 0,7 2,8 1,4
OPC 2,3 -2,5 -0,1 0,0 -0,1 1,1
Flux de dette 319,3 187,5 31,1 44,7 8,3 19,4
- Dépôts 29,3 20,7 3,2 -4,5 10,1 -1,7
- Emprunts bancaires 3,9 2,8 3,5 -1,6 1,3 3,5
- Titres de créance 286,1 164,0 24,4 50,8 -3,1 17,6
(a) sont exclus les placements divers nets qui regroupent les opérations financières non reprises dans ce tableau
Au 3e trimestre 2022, les flux de dette des administrations publiques (APU) sont plus élevés qu'au 2e trimestre. Les flux d'émissions de titres de créance, en particulier, repartent à la hausse. Les placements financiers - généralement représentatifs d'excédents temporaires de la trésorerie de l'Etat - diminuent de façon moins importante qu'au trimestre précédent.
Flux trimestriels de placements et de financements (cvs)
En milliards d'euros
(*) Des écarts maximaux de +/- 0,2 milliard d'euros entre les flux annuels et la somme des flux trimestriels peuvent survenir en raison de différences d'arrondis entre les séries considérées.
Ménages**
FLUX ANNUELS FLUX TRIMESTRIELS CVS
(en milliards d'euros) 2020 2021 T4 2021 T1 2022 T2 2022 T3 2022
Placements financiers (a) 202,0 161,3 29,1 31,5 53,0 41,1
- Numéraires et dépôts 165,8 117,8 13,4 24,9 21,1 34,2
dont dépôts à vue 85,3 53,4 4,4 8,7 9,7 7,2
livrets d'épargne 65,9 50,1 6,7 14,4 8,4 21,4
épargne logement 8,6 2,2 0,1 -1,1 -0,9 -1,8
- Titres 31,3 14,6 4,8 -1,1 23,6 3,5
titres de créance -2,7 -1,4 -0,4 0,1 1,1 1,3
actions cotées 14,2 5,1 1,0 -1,8 4,9 -0,4
actions non cotées et autres participations 21,1 12,5 7,5 7,0 5,7 2,4
OPC monétaires -0,9 -1,1 -0,4 0,0 -0,3 0,1
OPC non monétaires -0,3 -0,5 -2,9 -6,4 12,2 0,1
- Assurance vie et épargne retraite 4,8 29,0 10,9 7,7 8,3 3,4
dont supports en euros -16,3 1,1 4,2 -4,9 -3,4 -2,4
Flux de dette 69,2 87,1 18,9 26,8 23,0 22,0
- Emprunts bancaires 69,2 87,1 18,9 26,8 23,0 22,0
(a) sont exclus les placements divers nets qui regroupent les opérations financières non reprises dans ce tableau

Au troisième trimestre 2022, les flux de placements financiers des ménages demeurent élevés. Les dépôts rebondissent nettement et s'orientent vers les livrets d'épargne, encouragés par le relèvement des taux de rémunération des produits d'épargne règlementée. Les flux de placements sous forme de titres sont moins soutenus qu'au 2e trimestre, les flux en actions cotées et OPC non monétaires étant moins élevés. Les placements en assurance vie et épargne retraite deviennent plus modérés, avec à nouveau des achats nets en unités de compte et des cessions nettes en supports euros. Les flux d'emprunts bancaires restent soutenus, à un niveau proche du trimestre précédent, tirés par les prêts immobiliers.

Flux trimestriels de placements et de financements (cvs)
En milliards d'euros
Sources et réalisation : Direction Générale des Statistiques, des Études et de l'International
(**) La situation financière des ménages sera détaillée dans le SI 'épargne et patrimoine des ménages' qui paraîtra le 21 février 2023.
En savoir plus sur : méthodologies, séries longues , calendrier
Toutes les séries publiées par la Banque de France sont accessibles à l'adresse Webstat Banque de France
Disponibles sur les terminaux mobiles Apple et Android
STAT INFO - 3ème trimestre 2022
Comptes financiers des agents non financiers
Contact Stat Info

Télécharger la version PDF du document

Comptes financiers des agents non financiers
  • Publié le 26/01/2023
  • FR
  • PDF (338.35 Ko)
Télécharger (FR)

Publié le Jeudi, 26 janvier, 2023