Language switcher

Panorama financier des OPC 2016T4

Mise en ligne le 24/02/2017
Les actifs des fonds immobiliers atteignent 95 milliards d'euros et sont localisés presqu'aux deux tiers à Paris et en Ile-de France.
Fonds immobiliers : En raison surtout de fortes souscriptions, leur total de bilan atteint 95 Mds (après 72 milliards fin 2015 soit + 32 % en un an) dont 49 Mds sous forme d'immeubles détenus directement. Ces immeubles sont pour moitié des bureaux. Tous actifs confondus, Paris et l'Ile de France représentent près des deux-tiers (63%) des placements.

OPC monétaires : En 2016, la collecte nette des OPC monétaires atteint +25 milliards (+21 milliards en 2015). Elle provient des sociétés financières et d'assurances françaises et étrangères. Les OPC monétaires privilégient l'acquisition de titres de créance court terme (+32 milliards) au détriment des titres de créance à long terme (-7 milliards), à l'inverse de ce qui a été constaté les deux années précédentes. Ces réallocations entraînent une diminution de la maturité résiduelle moyenne des titres détenus en portefeuille (213 jours fin 2016 contre 240 jours un an plus tôt). On observe enfin que les fonds monétaires sont investis à 59 % hors de France.

OPC non monétaires : Malgré une collecte positive au dernier trimestre 2016 (+3 milliards), les flux nets des OPC non monétaires sont en retrait sur l'année 2016 (-5 milliards). Les non-résidents hors zone euro et les résidents se désengagent pour respectivement -7 milliards et -5 milliards alors que les non-résidents zone euro procèdent à des souscriptions nettes pour +7 milliards. Les placements des OPC s'orientent vers les titres court terme (+5 milliards) et les parts d'OPC (+8 milliards) alors que ceux en titres de créance à long terme ou sous forme d'actions reculent (respectivement de -7 milliards et -4 milliards).

Télécharger la version PDF du document

Panorama financier des OPC-France
  • Publié le 24/02/2017
  • FR
  • PDF (869.24 Ko)
Télécharger (FR)

Publié le Vendredi, 24 février, 2017