Langues

Panorama financier des OPC 2017T2

Mise en ligne le 29/08/2017
Dynamisme des souscriptions nettes d'OPC non monétaires
  • OPC non monétaires : Au 2e trimestre 2017, les émissions nettes d'OPC s'élèvent à 20 milliards (40 mds sur un an). L'augmentation de la détention résidents (21 mds, 27 mds sur un an) recouvre notamment un accroissement de celle des assurances (+45 mds) et une baisse de celle des administrations publiques (-26 mds). Les OPC investissent essentiellement en titres de créances à long terme (15 mds, 20 mds sur un an) et en parts d'OPC (4 mds, 14 mds sur un an).


  • OPC monétaires : Malgré des désinvestissements nets de -24 milliards au 2e trimestre 2017, les souscriptions nettes des OPC monétaires sont positives à hauteur de 22 milliards sur un an. Les rachats nets du 2ème trimestre sont essentiellement le fait des sociétés non financières (-24 mds, 1 md sur un an). Ces rachats nets s'accompagnent d'une réduction des dépôts (-18 mds). Sur un an, les OPC monétaires privilégient les placements en titres à court terme (+33 mds) au détriment des titres de créance à long terme (-11 milliards).


  • Fonds immobiliers (OPCI et SCPI) : ils totalisent un actif net de 92 milliards fin juin 2017, en augmentation de 9 milliards depuis la fin de 2016. Les investissements financiers sont tournés principalement vers les actions (+5 milliards) alors que les investissements en immeubles détenus directement évoluent peu (+2,3 milliards). Les actifs immobiliers de ces fonds sont localisés à plus de 60% à Paris et en Ile de France.

Télécharger la version PDF du document

Panorama financier des OPC-France
  • Publié le 29/08/2017
  • FR
  • PDF (801.68 Ko)
Télécharger (FR)

Publié le Mardi, 29 août, 2017