Statistiques

Baromètre mensuel de l’Inclusion Financière - n°2 juin 2021

10 Juin 2021

A fin mai 2021, les dépôts de dossiers de surendettement restent en recul de 17 % par rapport aux cinq premiers mois 2019

Les données collectées par la Banque de France sur le mois de mai s’inscrivent dans la continuité des mois précédents. Ainsi, les dépôts de dossiers de surendettement restent sensiblement inférieurs à ceux enregistrés sur les cinq premiers mois de 2019, année retenue comme référence compte tenu du caractère très atypique de l’année 2020.

L’analyse de la typologie des dossiers déposés au cours des derniers trimestres fait apparaître une légère augmentation de la proportion des personnes âgées de 18 à 34 ans parmi les débiteurs et une faible progression du chômage parmi les causes de surendettement.

Le nombre de désignations de droit au compte bancaire reste à un niveau bas. De même, le nombre de personnes nouvellement inscrites sur les fichiers d’incidents (chèques, cartes et crédit) s’inscrit en fort repli par rapport à 2019.

Le nombre de personnes informées ou accompagnées par la Banque de France au travers de ses différents canaux d’accès (guichet, téléphone, écrit, site internet) sur un sujet d’inclusion financière (surendettement, droit au compte, fichiers d’incidents, moyens de paiement, informations générales sur les dispositifs de plafonnement des frais bancaires, le micro-crédit ou la réglementation et les pratiques bancaires), poursuit sa progression depuis le début de l’année.