Statistiques

Baromètre mensuel de l’Inclusion Financière – n°7 novembre 2021

12 Novembre 2021

Les valeurs enregistrées au mois d’octobre 2021 sur les indicateurs suivis par la Banque de France en matière d’inclusion financière restent globalement dans la ligne de celles publiées dans les précédents numéros du baromètre.

En matière de surendettement, moins de 9 500 dossiers ont été déposés au mois d’octobre 2021, contre 12 400 lors du même mois de 2019. Ainsi, la légère augmentation saisonnière constatée par rapport au mois de septembre ne remet pas en cause la tendance à la baisse de 16% sur les dix premiers mois de l’année, par rapport à la même période de l’année 2019.

Il en est de même du droit au compte, dont le nombre de désignations avoisine 2 700 au mois d’octobre 202l contre plus de 4 500 en octobre 2019, contribuant à une baisse de 34% en cumul sur dix mois entre ces deux années.

Si la courbe des inscriptions de personnes aux fichiers d’incidents de paiement ou de crédit demeure en légère augmentation, en particulier depuis le mois d’août dernier, les valeurs cumulées depuis le début de l’année 2021 sont très en deçà de celles enregistrées à la même période en 2019 (-21% pour le FICP et – 40% pour le FCC sur 10 mois). Le nombre de consultations du FICP par les établissements concernés est par ailleurs parfaitement stable par rapport à l’an dernier. La Banque de France restera toutefois attentive aux inscriptions sur les grands fichiers le mois prochain, la tendance observée au mois de novembre des deux dernières années ayant été marquée par un fléchissement des déclarations.

Enfin, le besoin d’accompagnement ou d’information des personnes sur des sujets d’inclusion financière reste réel. Il se traduit par une augmentation significative depuis le début de l’année du nombre de demandes reçues et de visiteurs de l’espace particuliers/inclusion financière du site Internet de la Banque de France.