Langues

Composition du G20

Créé pour favoriser le dialogue entre les pays avancés et émergents, le G20 ne vise pas à refléter exactement la hiérarchie économique mondiale, mais plutôt à réunir les pays dont la contribution à l’économie mondiale et à la stabilité financière peut être qualifiée de « systémique ».

Les membres du G20 sont : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie saoudite, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, États-Unis, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Royaume-Uni, Russie, Turquie, Union européenne (représentée par le pays assurant la présidence de l’UE et la Banque Centrale européenne ; la Commission européenne assiste également aux réunions). L’Espagne est devenue invité permanent et les pays présidant le G20 ont toute latitude pour inviter qui elles souhaitent.

Sa composition résulte d’un arbitrage entre poids économique et représentation géographique. Ainsi, des pays qui auraient pu prétendre, de par leur poids dans l’économie mondiale actuelle, à une place au G20 n’ont pas été retenus ; en revanche, des zones géographiques sont relativement moins représentées du fait de leur faible poids économique. Ce groupe représente environ 90% du produit intérieur brut mondial, près de 80% du commerce mondial (en incluant le commerce intra-UE) et les deux tiers de la population de la planète.

Des institutions internationales sont également invitées aux réunions : le Fonds Monétaire International, la Banque Mondiale. Le Conseil de stabilité financière, la BRI et l’OCDE assistent aussi aux réunions.

Composition du G20

Mis à jour le : 29/11/2016 18:09