Language switcher

Vous êtes ici

Fonds Monétaire International

La Banque de France participe aux deux principaux organes de décisions du FMI

Le conseil des gouverneurs

composé d'un gouverneur (le plus souvent du ministre des Finances ou du Gouverneur de la banque centrale) et d'un gouverneur suppléant pour chaque pays membre, il approuve les augmentations de quotes-parts, les allocations de droits de tirages spéciaux (DTS), l'admission de nouveaux membres, le retrait obligatoire de membres et les amendements aux Statuts et à la Réglementation générale de l’institution.

Le gouverneur de la Banque de France est actuellement suppléant et le ministre des Finances gouverneur. Historiquement, il a tantôt occupé la place de gouverneur pour la France au FMI (W. Baumgartner de 1959 à 1960, J. Brunet de 1960 à 1969, O. Wormser de 1969 à 1972, R. de la Genière de 1982 à 1984, M. Camdessus de 1984 à 1987) tantôt celle de gouverneur suppléant (E. Monick de 1945  à 1949, W. Baumgartner de 1949 à 1959, J-C. Trichet de 1995 à 2003 et C. Noyer de 2003 à 2015, F. Villeroy de Galhau depuis 2016) lors de la réunion du conseil des gouverneurs du FMI et de la Banque mondiale, qui a lieu une fois par an, pour les assemblées annuelles des deux institutions.

Le gouverneur de la Banque de France assiste également en tant que suppléant ou participe (en remplacement du ministre des Finances) au comité monétaire et financier international (CMFI) – comité de conseil du conseil des gouverneurs) chargé d’examiner les propositions d’amendement des Statuts soumises par le conseil d’administration et toute autre question d’intérêt commun dans le cadre des réunions qui ont lieu deux fois par an, au printemps et lors de l’assemblée annuelle du FMI en automne.

 

Le conseil d’administration

En dehors des réunions semestrielles des gouverneurs du FMI, la Banque de France participe tout au long de l’année aux travaux de l’Institution en exprimant ses vues, par l’intermédiaire du bureau de l’administrateur représentant la France, sur toutes les questions traitées lors des réunions du conseil d’administration du FMI : grandes orientations de la politique du Fonds, évolution du système monétaire international, coordination internationale des politiques économiques. Si l’administrateur est désigné par la direction générale du Trésor, la Banque de France nomme un conseiller de l’administrateur. La Banque de France participe ainsi à l’accomplissement du mandat du FMI, notamment dans sa mission de surveillance.

 

Au plan financier, l’ensemble des relations entre la France et le FMI sont portées par la Banque de France au titre d’une convention avec l’État français.

  • Rôle et missions du FMI
  • Membres, quotes-parts, droits de vote
  • Gouvernance du FMI
  • Ressources du FMI
  • Opérations de financement du FMI
  • La mission de surveillance du FMI – l’exemple de l’article IV France

Mis à jour le : 30/11/2016 10:01