Langues

Vous êtes ici

Le groupe de place Robustesse

Le groupe

Créé en 2005 à l’initiative de la Banque de France, le groupe de place Robustesse répond à un double objectif :

La résilience : veiller à améliorer la capacité du système financier à faire face à des chocs affectant ses fonctions critiques : systèmes de paiement, liquidité et soutien au financement de l’économie réelle notamment.

La crédibilité : maintenir la Place de Paris parmi les places reconnues par les investisseurs internationaux comme l’une des plus robustes en cas de crise opérationnelle majeure.

Organisation robustesse

Les cinq objectifs principaux du groupe

Le renforcement de la robustesse de la Place vise à éviter qu’un désastre ne bloque durablement le fonctionnement du système financier.

Le groupe de place Robustesse procède régulièrement depuis 2006 à des exercices de simulation visant à tester ses capacités de réaction face à une crise opérationnelle majeure susceptible d’affecter fortement le fonctionnement de la place financière de Paris. Il s’est équipé d’outils de communication et de gestion de crise.

Le groupe de place développe ainsi une organisation adaptée à des crises de différentes natures, qu’elles soient d’origine naturelle (crue) ou humaine (attentats, cyberattaques…).

À cet égard, le groupe de place définit une stratégie de tests et a ainsi pu réaliser des simulations de crise basées sur des scénarios divers tels une panne d’électricité (2008), une pandémie H1N1 (2009) ou encore une crue centennale de la Seine (2010).

Il se réunit régulièrement pour améliorer la résilience de la place financière de Paris et pour échanger sur les expériences menées tant au sein des établissements que sur d’autres grandes places financières.

Parallèlement, la Banque de France anime un Observatoire des Menaces, chargé d’identifier les événements susceptibles de générer des crises majeures pour la place financière de Paris.

Mis à jour le : 18/01/2017 13:16