Language switcher

Vous êtes ici

Accès des entreprises au crédit 2017T2

Mise en ligne le 18/07/2017
La Banque de France mène une enquête trimestrielle auprès d'entreprises sur leur accès au financement bancaire ; environ 4 000 PME et 500 ETI ont répondu, ainsi que 2 500 TPE grâce à un partenariat avec la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA).
Amélioration de l'accès des PME et des TPE aux crédits de trésorerie
  • Au deuxième trimestre 2017, la demande de nouveaux crédits de trésorerie et d'investissement est stable, tant pour les PME que pour les TPE.
    Pour les PME comme pour les TPE, en cas d'absence de demande de crédit,
    la cause principale est l'absence de besoin, quel que soit le type de crédit. L'anticipation d'un refus des banques est marginale : l'autocensure est signalée par moins de 2 % des entreprises.
  • L'accès aux crédits des PME s'améliore par rapport au premier trimestre. 86 % des PME obtiennent totalement ou en grande partie les crédits de trésorerie demandés (contre 83 % au premier trimestre).
    L'accès aux
    crédits d'investissement est quasiment stable : 95 % des PME obtiennent (en totalité ou à plus de 75 %) les crédits souhaités (94 % au T1). S'agissant plus particulièrement des crédits d'équipement, l'obtention se maintient à un niveau élevé (91 %).
  • L'accès aux crédits des TPE rebondit pour les crédits de trésorerie (68 % après 65 %). L'obtention de crédits d'investissement est presque stable : 81 % des TPE ont obtenu en totalité ou en grande partie les financements souhaités (contre 82 % le trimestre précédent). Plus spécifiquement pour les crédits d'équipement, l'obtention s'effrite (81 % après 84 %).
Demande et obtention de nouveaux crédits par les PME et les TPE*
en % ; hors utilisation de lignes de crédit obtenues précédemment
Crédit de trésorerie
Crédit d'investissement
Source : Banque de France (Direction Générale des Statistiques) et FCGA
Champ : Entreprises avec une autonomie de décision en matière de demande de crédit ; PME: 10 - 249 salariés; TPE : 0-9 salariés
Compléments
1 - Petites et moyennes entreprises (PME : 10 - 249 salariés)
Source : Banque de France
  • Pour leurs besoins d'exploitation, les PME peuvent faire appel à leur banque pour obtenir, souvent en début d'année, des lignes de crédit leur donnant droit à tirage au cours de l'année, et/ou pour obtenir des crédits de trésorerie spécifiques en cours d'année.
  • La part des PME déclarant demander des lignes de crédit est stable (37 %).
  • 61 % des PME ont mobilisé des lignes de crédit ce trimestre, comme le trimestre précédent.
  • S'agissant des nouvelles demandes de crédits - hors tirage sur des lignes de crédit préalablement accordées - :
  • La demande de crédits de trésorerie est stable : 6 % des PME ont demandé un crédit.
  • L'accès au crédit de trésorerie s'améliore : 82 % des PME obtiennent en totalité ou en grande partie les financements souhaités, contre 83 % le trimestre précédent.
  • La demande de nouveaux crédits d'investissement progresse très légèrement : 25 % des PME ont exprimé une demande ce trimestre, contre 24 % au premier trimestre.
  • L'obtention de crédit d'investissement est quasiment stable. 95 % des PME obtiennent (en totalité ou à plus de 75 %) les financements souhaités (contre 94 % au T1).
  • Les PME sont de moins en moins nombreuses à signaler une baisse du coût de financement (17 % contre 34 % un an auparavant), mais très peu signalent une hausse (3 %).
2 - Très petites entreprises (TPE : 0 - 9 salariés)

Sources : FCGA et Banque de France
  • La demande de crédits des TPE est stable, que ce soit pour les crédits de trésorerie (7 %) ou d'investissement (11 %).
  • L'accès au crédit de trésorerie trésorerie rebondit : 68 % des TPE ont obtenu en totalité ou en grande partie les crédits demandés, après 65 % au premier trimestre.
  • L'obtention de crédits d'investissement s'effrite : 81 % des TPE obtiennent (en totalité ou à plus de 75 %) les crédits souhaités, après 82 %.
3 - Entreprises de taille intermédiaire (ETI : 250 - 4 999 salariés)
Source : Banque de France
  • 45 % des ETI déclarent avoir demandé des lignes de crédit. 72 % des ETI ayant obtenu des lignes de crédit utilisent leur possibilité de tirage, après 69 % au premier trimestre.
  • La demande de nouveaux crédits de trésorerie est quasiment stable : 10 % des ETI ont sollicité un financement. L'obtention (en totalité ou à plus de 75 %) reste élevée à 90 %, après 91 % au trimestre précédent.
  • La demande de crédits d'investissement s'affaiblit : 26 % des ETI ont sollicité un financement, après 29 % au premier trimestre. La quasi-totalité des ETI obtiennent en totalité ou en grande partie les crédits demandés. Sur les seuls crédits d'équipement, l'obtention est de 91 %.
  • Les ETI ont accès au marché des titres privés, ce qui doit être pris en considération dans l'interprétation des résultats les concernant.
  • Prochaine publication le 16 octobre 2017
En savoir plus: séries longues, calendrier, méthodologie
Toutes les séries publiées par la Banque de France sont accessibles à l'adresse Webstat Banque de France
Publication disponible sur terminaux mobiles Apple et Android
STAT INFO - 2e trimestre 2017
Accès des crédits aux entreprises
Contact: DSMF Contact Stat Info

Télécharger la version PDF du document

Accès des entreprises au crédit
  • Publié le 18/07/2017
  • FR
  • PDF (500.94 Ko)
Télécharger (FR)

Publié le Mardi, 18 juillet, 2017