Vous êtes ici

Accès des entreprises au crédit 2020T1

Mise en ligne le 05/05/2020
Les demandes de crédits de trésorerie atteignent leur plus haut niveau historique
  • La proportion de PME demandant de nouveaux crédits de trésorerie triple à 17 % après 6 % au trimestre précédent, conséquence de la crise qui affecte la trésorerie des entreprises à la fin du mois de mars ; celle des TPE augmente aussi très fortement à 13 % des entreprises après 6 % au T4 2019. Ces données intègrent la demande en prêts garantis par l'État (PGE) dont la nature diffère des crédits bancaires habituels. À l'inverse, les proportions relatives à la demande de nouveaux crédits d'investissement se replient, de -6 points pour les PME (à 16 % des entreprises) et de -3 points pour les TPE (à 8 % des entreprises).
  • Le taux d'accès des PME aux crédits de trésorerie se replie, passant à 67 % ce trimestre. Néanmoins, cette baisse est à interpréter avec précaution dans un contexte de très forte hausse des demandes. Au moment de l'interrogation des PME (entre le 27 mars et le 7 avril), beaucoup de demandes de crédit de trésorerie étaient en cours d'instruction ; les crédits en attente représentaient 28% des cas, correspondant à la forte montée des demandes de PGE. Le taux d'obtention des crédits d'investissement se réduit tout en se maintenant à un niveau élevé, à 92 % après 97 % au T4 2019. S'agissant plus particulièrement des crédits d'équipement, , l'obtention reste stable à 91 %.
  • Le taux d'accès des TPE aux crédits de trésorerie diminue nettement, passant à 56 % de demandes satisfaites ce trimestre. Comme pour les PME, ce repli est à relativiser : en raison de la rapide augmentation de leur nombre, une proportion significative de demandes était encore en cours d'instruction au moment de l'interrogation (13 % des cas). Les données disponibles sur les PGE accordés montrent qu'ils le sont à 90 % à des TPE, avec un taux de refus estimé à moins de 2,5 %. Le taux d'obtention des crédits d'investissement diminue de 3 points avec 85 % des TPE qui obtiennent en totalité ou en grande partie les crédits demandés. Concernant plus spécifiquement les crédits d'équipement, l'obtention est en hausse de 4 points ce trimestre pour atteindre 87 %.
Demande et obtention de nouveaux crédits par les PME et les TPE*
Crédit de trésorerie
Demandes de nouveaux crédits
Obtention de nouveaux crédits
(en totalité ou à plus de 75%)
Crédit d'investissement
Demande de nouveaux crédits
Obtention de nouveaux crédits
(en totalité ou à plus de 75%)
*Données non corrigées des variations saisonnières, en % ; hors utilisation de lignes de crédit obtenues précédemment
Source : Banque de France (Direction Générale des Statistiques, des Études et de l'International) et FCGA
Champ : Entreprises avec une autonomie de décision en matière de demande de crédit ; PME: 10 - 249 salariés; TPE : 0-9 salariés


La Banque de France mène une enquête trimestrielle auprès d'entreprises sur leur accès au financement bancaire ; environ 4 000 PME et 500 ETI ont répondu, ainsi que 2 500 TPE grâce à un partenariat avec la
Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA).
Compléments
1 - Petites et moyennes entreprises (PME : 10 - 249 salariés)
Source : Banque de France
  • Pour leurs besoins d'exploitation, les PME peuvent faire appel à leur banque pour obtenir, souvent en début d'année, des lignes de crédit leur donnant droit à tirage au cours de l'année, et/ou pour obtenir des crédits de trésorerie spécifiques en cours d'année.
    -> La part des PME déclarant demander des lignes de crédit progresse légèrement et s'établit à 38 % après 36 % au trimestre précédent. Ces demandes sont toujours largement satisfaites, à 774 %.
    -> 55 % des PME ont mobilisé des lignes de crédit ce trimestre, une proportion en baisse de 6 points par rapport à celle du T4 2019 (61 %).

  • S'agissant des nouvelles demandes de crédits, hors tirage sur des lignes de crédit préalablement accordées :
  • La part des PME demandant de nouveaux crédits de trésorerie est en hausse de 11 points, à 17 %.
    -> Le taux d'accès aux crédits de trésorerie se replie par rapport aux trimestres précédents, mais dans un contexte de forte hausse de la demande, 67 % des PME obtiennent en totalité ou en grande partie les financements souhaités, contre près de 90 % en moyenne sur les quatre trimestres précédents. 28 % des dossiers sont en attente de réponse au moment de l'interrogation.

  • La part des PME demandant des nouveaux crédits d'investissement décline de 6 points, à 16 %.
    -> Le taux d'obtention de crédits d'investissement se réduit tout en restant à un niveau élevé avec 92 % des PME qui obtiennent (en totalité ou à plus de 75 %) les financements souhaités, après 97 % au T4 2019. Sur les crédits d'équipement spécifiquement, l'obtention reste stable à 91 %.

  • 2 % des PME signalent une hausse du coût global du financement obtenu, en baisse d'un point par rapport au trimestre précédent.
2 - Très petites entreprises (TPE : 0 - 9 salariés)

Sources : FCGA et Banque de France
  • La part des TPE demandant des crédits de trésorerie augmente très nettement à 13 % après 6 % au T4 2019. À l'inverse le taux de demande de crédits d'investissement diminue de 3 points à 8 % des TPE.

  • L'accès aux crédits de trésorerie se replie, là aussi dans un contexte de rapide augmentation de la demande : 56 % des TPE ont obtenu en totalité ou en grande partie les crédits souhaités, soit une baisse de 15 points par rapport au trimestre précédent. 13 % des dossiers sont en cours d'instruction au moment de l'interrogation.

  • Le taux d'accès aux crédits d'investissement diminue de 3 points avec 85 % d'obtention des crédits demandés (en totalité ou à plus de 75 %). Sur les seuls crédits d'équipement, l'obtention est en hausse et s'établit à 87 %, après 83 % lors du précédent trimestre.
3 - Entreprises de taille intermédiaire (ETI : 250 - 4 999 salariés)
Source : Banque de France
  • 50 % des ETI déclarent avoir demandé des lignes de crédit, soit 1 point de plus qu'au dernier trimestre. Parmi celles les ayant obtenues, seules 58 % utilisent leur possibilité de tirage contre 64 % au T3 2019.

  • La demande de nouveaux crédits de trésorerie est en forte hausse par rapport aux trimestres précédents avec 22 % des ETI ayant sollicité un financement de ce type (10 % au T4 2019). Le taux d'obtention en totalité ou à plus de 75 % est en baisse de 27 points à 67 % ; mais 29 % des demandes étaient en cours d'instruction au moment de l'enquête, dans un contexte de rapide augmentation de la demande.

  • La demande de crédits d'investissement diminue nettement avec 18 % des ETI ayant sollicité un financement ce trimestre contre 30 % au trimestre précédent. Le taux d'obtention se contracte de 4 points mais se maintient à un niveau élevé : 94 % des ETI obtiennent en totalité ou en grande partie les crédits demandés. Sur les seuls crédits d'équipement, Le taux d'obtention progresse légèrement et atteint 89 %, après 87 % au T4 2019.

  • Seuls les crédits bancaires sont considérés ici ; les ETI ont aussi accès au marché des titres privés, ce qui leur offre des sources de financement supplémentaires non décrites par cette enquête.
En savoir plus: séries longues, calendrier, méthodologie
Toutes les séries publiées par la Banque de France sont accessibles à l'adresse Webstat Banque de France
Publication disponible sur terminaux mobiles Apple et Android
STAT INFO - 1er trimestre 2020
Accès des crédits aux entreprises
Contact Stat Info

Télécharger la version PDF du document

Accès des entreprises au crédit
  • Publié le 05/05/2020
  • FR
  • PDF (474.57 Ko)
Télécharger (FR)

Publié le Mardi, 5 mai, 2020