MNBC interbancaire (wholesale)

La Banque de France a lancé en mars 2020 un programme d’expérimentations de MNBC (Monnaie Numérique de Banque Centrale) interbancaire, également dénommée « de gros » ou « wholesale ».

Un premier rapport a été publié en novembre 2021, centré sur l’intégration d’une MNBC dans des procédures innovantes d’échange et de règlement d’actifs financiers sur la base de nouvelles technologies, telles que les registres distribués (Distributed Ledger Technologies - DLT), dans un contexte multidevises et transfrontière. Il couvre neuf expérimentations sélectionnées parmi près de 40 propositions et conduites depuis septembre 2020 avec des acteurs privés, nationaux et internationaux, ainsi que d’autres banques centrales et autorités publiques.

Promouvoir le rôle de la monnaie de banque centrale, actif de règlement le plus sûr.

Ce programme vient compléter et alimenter la phase d’investigation pour une MNBC de détail en euro (« euro numérique ») lancée par le Conseil des Gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) en juillet 2021, et à laquelle la Banque de France participe activement. Il s’agit dans les deux cas d’ancrer l’usage de la monnaie émise par la banque centrale comme actif de règlement, tant dans le quotidien des citoyens (euro numérique) que dans les opérations entre intermédiaires financiers (MNBC interbancaire), dans le but de sécuriser l’ensemble des transactions financières.

 

Mis à jour le : 15/11/2021 14:18