Vous êtes ici

Actualités

Retrouvez toutes nos actualités sur Twitter  @LabBdf

Les satellites au service de la Banque de France

Utiliser les satellites pour détecter la croissance ou non de certaines zones d’activités : c’est une des expérimentations actuellement menées au sein du LAB à la demande de la DGSEI*, accompagnée par la DDSA*. L’objectif étant de comparer les images satellites de ces zones d’activité sur des périodes plus ou moins longues afin de détecter les nouvelles installations ou constructions, l’accroissement du trafic, maritime ou routier ainsi que le développement de nouvelles infrastructures. Grâce à toutes les données collectées et triées à l’aide d’une intelligence artificielle, nos chercheurs seront capables d’analyser et de prédire les évolutions de croissance à court ou moyen termes de ses zones de chalandises et donc de rassurer de éventuels investisseurs.

Cette expérimentation permet à la Banque de France, à la fois de valider la pertinence d’utiliser les images satellites comme nouvelles source de données pour la réalisation de ses études, mais aussi d’acquérir de nouvelles compétences sur leur traitement. Le bilan est prévu pour l’été.

Les ordinateurs quantiques, opportunité ou menace ?

Les ordinateurs quantiques, opportunité ou menace ?

La révolution quantique commencée il y a quelques dizaines d’années, arrive aujourd’hui à maturation et conditionne dès aujourd’hui les prochaines avancées technologiques en matières de sécurité ou finance. Le quantique permet de faire des calculs très puissants et de résoudre des algorithmes en quelques heures, là où les ordinateurs traditionnels mettraient plusieurs années, voir centaines d’années.

Le LAB de la Banque de France analyse donc cette nouvelle technologie notamment pour aborder le sujet de la cybersécurité. En effet, les calculs quantiques permettent de dépasser n’importe quelle sécurité et de casser tous les protocoles de chiffrement mis en place sur les ordinateurs, laissant dès lors l’accès à des informations sensibles et confidentielles. L’objectif est donc d’anticiper une telle situation et de construire dès à présents des algorithmes qui agiront comme bouclier sur les ordinateurs des employés de la Banque. Une expérimentation devrait être lancée d’ici septembre, dans l’objectif d‘anticiper les risques pour de se doter des bons outils, au bon moment.

Mis à jour le : 02/04/2021 12:56