Statistiques

Tendances régionales : Occitanie - Mars 2024

Published on 15 April 2024

Selon les chefs d’entreprise participant à notre enquête (environ 8 500 entreprises ou établissements interrogés entre le 27 mars et le 4 avril), l’activité a progressé en mars dans les services marchands, notamment ceux orientés vers les ménages, et est restée stable dans l’industrie et le bâtiment. D’après les anticipations pour avril, l’activité progresserait de nouveau dans les services, plus légèrement dans l’industrie et se dégraderait dans le gros œuvre du bâtiment. Les carnets de commandes restent jugés dégradés dans quasiment tous les secteurs de l’industrie, à l’exception notable de l’aéronautique ; dans le gros œuvre du bâtiment, ils restent très en retrait par rapport à la période pré‑Covid.

La modération des prix de vente se poursuit. Selon les industriels, les prix des matières premières diminuent à nouveau. Dans l’industrie et le bâtiment, la proportion d’entreprises ayant augmenté leurs prix ce mois‑ci (respectivement 8 % et 5 %) se situe un peu en dessous de leurs niveaux des mois de mars d’avant Covid, alors que la proportion de celles indiquant des baisses de prix (respectivement 6 % et 11 %) est supérieure à celle de cette période. Dans les services marchands, la proportion d’entreprises indiquant une hausse de leurs prix (13 %) ne s’est pas encore complètement normalisée.

Les difficultés de recrutement se réduisent quelque peu, à un niveau encore élevé : 39 % des entreprises les mentionnent en mars (après 41 % en février).

Sur la base des résultats de l’enquête, complétés par d’autres indicateurs, nous estimons que le PIB progresserait au premier trimestre 2024 de l’ordre de + 0,2 %, après + 0,1 % au quatrième trimestre 2023. Cette hausse du PIB serait tirée par les services, la valeur ajoutée dans l’industrie et dans la construction étant estimée en baisse ce trimestre.

Points clefs

En mars, l’activité régionale a été de nouveau plus soutenue qu’au niveau national. La croissance de la production industrielle a cependant ralenti. L’activité des services marchands et du bâtiment est restée dynamique, hormis la filière informatique et le gros œuvre du bâtiment qui se sont inscrits en baisse.

Les effectifs ont été renforcés dans l’industrie et les services marchands et sont inchangés dans le bâtiment.

Alors que les prix des composants industriels ont légèrement baissé, les prix de vente dans l’industrie sont restés stables. Dans la construction, les prix des devis ont significativement augmenté dans les travaux publics, ils sont demeurés stables dans le second œuvre et ont légèrement baissé dans le gros œuvre. Dans les services marchands, les prix ont été revalorisés, et de manière plus marquée dans l’hébergement et l’informatique.

Les trésoreries se sont maintenues à l’équilibre dans les services marchands et se sont quelque peu renforcées dans l’industrie.

En avril, la croissance de l’activité serait de même ampleur dans l’industrie et ralentirait dans les services et le bâtiment, seul secteur à ne pas anticiper de recrutements. Les prix n’évolueraient pas.

S’agissant des travaux publics, l’activité sur le trimestre passé a été soutenue et le resterait sur les prochains mois avec de nombreux recrutements attendus. Les prix des devis ont été revalorisés et de nouvelles hausses plus mesurées sont prévues.

Télécharger l'intégralité de la publication

Updated on 15 April 2024