Statistiques

Enquête typologique sur le surendettement des ménages en 2022

6 February 2023

En 2022, le nombre de dossiers de surendettement déposés baisse de 7 % par rapport à 2021. Environ 113 000 dossiers ont été déposés au cours de l’année, dont 57 % par des personnes ayant recours à la procédure pour la première fois.  

L’évolution des dépôts en 2022 poursuit la tendance baissière amorcée depuis huit ans. Le nombre de dossiers déposés a ainsi été divisé par deux depuis 2014, année record en matière de dépôts. Cette diminution tient notamment à l’adoption de plusieurs réformes visant à prévenir le surendettement et à améliorer l’efficacité de la procédure de traitement des dossiers, ainsi qu’à une bonne orientation du marché de l’emploi.

Pour l’essentiel, la baisse des dépôts de dossiers de surendettement est intervenue au cours du premier semestre (avec une baisse de 10 % des dépôts par rapport au premier semestre 2021), le second semestre étant marqué par une relative stabilisation (– 2 % par rapport aux six derniers mois de 2021).

L’endettement global des ménages surendettés s’établit à 4,3 milliards d’euros en 2022, en baisse de 12 % par rapport à 2021. L’endettement médian hors immobilier s’établit à 16 238 euros par ménage en 2022, stable par rapport à 2021 et en baisse de 8 % par rapport à 2014.

Comme les années précédentes, le risque de surendettement apparaît particulièrement élevé pour certaines personnes ou catégories de ménages :

  • les personnes surendettées sont souvent des adultes isolés, des femmes, surtout quand elles sont chef de famille monoparentale ;
  • 24 % des personnes surendettées (débiteurs ou codébiteurs) sont au chômage ;
  • les employés, les ouvriers et les personnes sans activité professionnelle sont surreprésentés par rapport à leur part dans la population française ;
  • plus des deux tiers des ménages surendettés ont un niveau de vie inférieur au SMIC net mensuel en 2022, contre 21 % des ménages français ;
  • la moitié des ménages surendettés ne disposent d’aucune capacité de remboursement pour faire face à leurs dettes ;
  • les trois quarts des ménages surendettés sont locataires, proportion presque deux fois supérieure à celle de l’ensemble des ménages français ;
  • 83 % des personnes surendettées sont âgées de 25 à 54 ans, ces tranches d’âge ne rassemblant que 63 % de la population française de 18 ans et plus.

Sur le plan géographique, les lieux où le taux de surendettement des particuliers est le plus important se situent principalement dans les Hauts‑de‑France, en Haute‑Normandie, dans certaines parties du Grand Est et de Nouvelle-Aquitaine, et dans le centre de la France.

Repères 2022

Onze données clés sur le surendettement des ménages

113 081 

dépôts de dossiers de surendettement en 2022, en baisse de 7 % par rapport à 2021

38 % 

des dossiers traités bénéficient du rétablissement personnel (effacement total des dettes)

55 % 

des personnes surendettées de 18 à 54 ans sont des femmes

61 % 

des personnes surendettées ont un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté

1/4 

des personnes surendettées sont au chômage

50 % 

des ménages surendettés ont une capacité de remboursement négative

4,3 Md€ 

d’endettement global, en baisse de 12 % par rapport à 2021

15 % 

de dettes de charges courantes dans la dette globale

16 328 € 

d’endettement médian hors immobilier

26,5 % 

de la dette globale effacés

– 476 M€ 

d’endettement immobilier en deux ans, en baisse de 28 % par rapport à 2020

Image Dépôts de dossiers de surendettement
Image Part des grandes catégories de dettes dans l'endettement global des ménages surendettés
Image Endettement global des ménages surendettés
Image Répartition des personnes surendettées par tranche d'âge

Pour aller plus loin