Allez au contenu ,Allez à la navigation

Accueil > La Banque de France > Histoire > 1940 - L'or de la France a disparu

1940 - L'or de la France a disparu

Au cours de la débâcle de 1940, la mise en sûreté de l’or de la France fut un réel succès. Sous la menace ennemie et les bombardements, l’encaisse-or fut évacuée hors de la métropole grâce à l’action conjuguée de la Marine et de la Banque de France.


Un documentaire intitulé « 1940, l’or de la France a disparu ! » qui retrace cette formidable épopée depuis la « Souterraine » à Paris jusqu’au Mali et à la Martinique, sera projeté sur France 5, le dimanche 17 mars 2013 à 22h00.

Repères bibliographiques

  • Didier Bruneel, Les secrets de l’or, Cherche-Midi, 2011
  • Cahiers anecdotiques de la Banque de France
    • Muriel Bordogna « Transfert d'or de la Banque de France en 1940 : Il était cinq petits navires » dans le Cahier n°9
    • Muriel Bordogna, « Les caisses de Kayes, la mission de l’inspecteur Lacroix à Dakar », dans le Cahier n°26
    • Didier Bruneel, « La vie anecdotique des représentants de la Banque de France en Afrique de 1940 à 1947 » dans le Cahier n°31
  • Stefan Zweig, Voyages, Le livre de poche, édition 2002 (pour le récit « Visite au royaume des milliards » qui relate sa visite dans la souterraine)

La Souterraine

Cette salle souterraine de plus d’un hectare, située 30 mètres sous terre, a été construite entre 1924 et 1927 . L’écrivain Stefan Zweig l’a visitée avant la seconde guerre mondiale et décrit dans son récit de voyage : « ce labyrinthe caché et mystérieux entourant l’or de la Terre, ces caves et ces chambres fortes de la Banque de France ». Actuellement, elle abrite toujours les réserve d’or de la France.

L’or aujourd’hui

L’or représente un peu plus de 70 % des réserves de change de la Banque de France, le reste est constitué de devises étrangères (dollar, yen, …). Ces réserves sont utilisées pour les interventions sur le marché des changes. L’or constitue aussi une réserve ultime en cas de circonstances exceptionnelles.

A ce jour, la Banque de France possède 2 435 tonnes d’or, soit près d’une année de production mondiale. La valeur de ces réserves représentait 96,1 milliards au 31 janvier 2013. L’or est principalement conservé sous forme de barres d’or presque pur (99,5% minimum) au standard international de 12,4 kilos et d’une longueur de 26,5 cm.

La Banque de France est le 4e détenteur d’or mondial derrière les banques centrales des États-Unis, d’Allemagne et d’Italie.

 

Haut de la page

Appli mobile

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici. X