Allez au contenu ,Allez à la navigation

Emission et détention de titres français

Actualité: T1 2016 | PDF
Mise en ligne le 13/07/2016



> Télécharger les séries présentées dans le document


Au premier trimestre 2016, les non-résidents accroissent leur part dans la détention de titres de long terme des banques

  • Le début de l’année 2016 est marqué par des émissions nettes de titres de dette par les sociétés non financières (SNF) françaises légèrement négatives, à -2 Mds €. Sur quatre trimestres, ce sont cependant les titres des banques qui sont l’objet des remboursements nets les plus importants (71 Mds €, dont 54 à court terme).
  • Les non-résidents ont acheté pour 39 Mds € de titres de dette résidents au premier trimestre 2016 et allégé leur position en actions cotées de 7 Mds €. Leur part dans la détention de titres de dette de long terme des banques progresse à 57,2 % fin mars 2016, après 56,9 % à fin décembre 2015.

Graphique : Détention par les non-résidents de la dette de long terme (par secteur émetteur résident)

Emission et détention de titres français
Haut de la page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici. X