Allez au contenu ,Allez à la navigation

Accueil > Économie et Statistiques > Conjoncture et Croissance > Enquêtes de conjoncture

Enquêtes de conjoncture

La Banque de France réalise tous les mois des enquêtes auprès des chefs d'entreprise par l'intermédiaire de son réseau de succursales et d'antennes économiques. 

 Sur les périodes passées et à venir, ce diagnostic national est établi : 

  • pour l'industrie et les services marchands et pour le bâtiment, avec des soldes d'opinion mensuels 
  •   
  • pour le commerce de détail avec des indices en volume de chiffres d'affaires 
  •   
  • au trimestre avec des enquêtes d'opinion sur la situation financière dans l'industrie ainsi que pour les secteurs du commerce de gros et les travaux publics

Une synthèse régionale est mise en ligne chaque mois. Des graphiques ou des séries sectorielles sont également mis en ligne.

Conjoncture Commerce de détail - Octobre 2016 | PDF

Commerce de détail Octobre 2016 : activité en recul sur les trois derniers mois, stabilité des ventes de produits alimentaires, diminution des ventes de produits industriels ; croissance de l'activité de la grande distribution ; légère amélioration des ventes en octobre.

Conjoncture Industrie, Services et Bâtiment - Octobre 2016 | PDF

  • Industrie : augmentation modérée de la production, progression plus nette de la production prévue en novembre.
  • Services : nouvelle progression de l’activité, poursuite de la hausse de l’activité en novembre.
  • Bâtiment : reprise de l’activité, augmentation prévue en novembre .
  • Prévision de PIB 4ème trimestre 2016 : + 0,4 % (première estimation).

Investissement et rentabilité dans l'industrie - Conjoncture travaux publics et commerce de gros - T3 2016 | PDF

  • Investissement et rentabilité dans l'industrie : poursuite de la progression des dépenses d’investissement, amélioration de l’excédent brut d’exploitation.
  • Travaux publics : progression de l’activité, accélération prévue pour le prochain trimestre
  • Commerce de gros : légère augmentation de l’activité, nette contraction des commandes et des stocks, progression modérée de l’activité prévue au quatrième trimestre.
Haut de la page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici. X