Colloque 2008 du Conseil scientifique de l'AMF Les produits de financement structurés : quels enjeux pour les marchés et pour les régulateurs ? jeudi 2 octobre 2008

Depuis l'été 2007, les marchés financiers mondiaux sont secoués par d'importantes turbulences initialement provoquées par la crise américaine du subprime. Le développement considérable de la titrisation, qui a favorisé la propagation du risque de crédit à un vaste éventail d'investisseurs ainsi que le recours massif à l'effet de levier, a rapidement amplifié et diffusé cette crise à l'ensemble des compartiments des marchés financiers.

Le marché des financements structurés avait connu une croissance exceptionnelle depuis le début des années deux mille, stimulée par une forte demande d'investisseurs institutionnels en quête de rendement, une innovation permanente et par l'accélération d'un large mouvement de désintermédiation. Dans un premier temps constitué par des instruments traditionnels de transfert du risque de crédit par titrisation de créances, ce marché avait par la suite rapidement évolué au profit d'instruments synthétiques, fondés sur l'utilisation de produits de type dérivés de crédit. Aujourd'hui, du fait de sa diversité et de sa complexité, l'ensemble du marché du crédit est devenu un enjeu crucial pour les régulateurs.

C'est dans ce contexte sensible que l'Autorité des marchés financiers a décidé de consacrer l'édition 2008 du colloque de son Conseil Scientifique aux enjeux soulevés par les financements structurés, tant pour les marchés que pour les régulateurs. Cette thématique se situant à la croisée des chemins entre régulation de marché et régulation prudentielle et bancaire, il est apparu opportun d'organiser la conférence conjointement avec la Banque de France. L'événement est donc co-présidé par Michel Prada, Président de l'AMF, et Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France. La première partie du colloque sera dédiée à la contribution des produits de financement structuré à l'efficience des marchés. La seconde partie fera le point sur les questions de liquidité, de contagion et de gestion du risque de crédit.

Pour information

Mis à jour le : 05/10/2017 15:51