image d'arrière plan

Le projet Refondation

La Banque de France a notamment pour mission de s’assurer de la production et du contrôle des billets en circulation. Ces actions sont toutes deux réalisées à Chamalières (63) au travers :

  • de la direction générale de Fabrication des Billets (DGFB), en charge de l’impression des billets ;
  • du centre fiduciaire en charge de la surveillance de la qualité des billets en circulation et aussi appelé « Centre Fiduciaire ».
Le projet Refondation : qu'est ce que c'est ?

Le projet Refondation consiste en la construction de la nouvelle imprimerie de la Banque de France sur le site de Longues à Vic-le-Comte (63). Il correspond également au déménagement des activités de la Fabrication des Billets et du centre fiduciaire de Chamalières au sein de ces nouveaux locaux.

Pourquoi déplacer l'imprimerie et le centre fiduciaire à Vic-le-Comte ?

L’imprimerie de la Banque de France est en activité depuis 1917 dans un complexe immobilier de la même époque. Elle est située à Chamalières, au cœur de la périphérie urbaine de Clermont- Ferrand.

Malgré de nombreuses campagnes de transformation et de modernisation, le site a atteint ses limites d’évolution et la configuration actuelle du bâtiment n’apparaît pas optimale au regard des activités qu’il accueille et des hautes exigences de sûreté qu’il doit garantir :

  • les locaux d’une surface de 75 000m2 sont répartis sur 9 niveaux et complexifient les flux de production ;
  • l’ancienneté des locaux et la disposition des installations techniques sont coûteuses tant en termes d’entretien que de maintenance ;
  • la séparation géographique entre l’imprimerie et le centre fiduciaire à Chamalières et la papeterie à Vic-le-Comte (environ 25km) entraine des augmentations de coûts et de délais dans toute la chaîne de production des billets ;
  • la localisation de l’imprimerie et du centre fiduciaire en pleine agglomération pose des difficultés logistiques.

Ce sont ces constats qui ont conduit la Banque de France à envisager la construction d’une nouvelle imprimerie et le transfert de ses activités fiduciaire à Longues, sur la commune de Vic-le-Comte. La Banque de France dispose en effet d’un terrain de 22 hectares lui appartenant et accueillant déjà EUROPAFI (filiale de la Banque de France), en charge de la production de papier fiduciaire, activité complémentaire à l’imprimerie.
 

À terme, ce projet permettra à la Banque de France de se doter d’un outil industriel de pointe et de regrouper l’ensemble de la chaîne de production de billets de banque sur un même lieu. Il doit également répondre à 4 objectifs :

  • améliorer les conditions de travail ;
  • améliorer l’efficacité économique et la productivité de l’imprimerie et du centre fiduciaire ;
  • créer un pôle fiduciaire intégré et hautement sécurisé d’envergure européenne ;
  • être un centre de référence en matière de technique fiduciaire (conception, fabrication, traitement et stockage des billets).
Les grands principes du projet

La construction d’un ensemble industriel neuf, d’une superficie d’environ 2 hectares, sera réalisé et permettra d’héberger à terme :

  • les espaces de production et de logistique de l’imprimerie et du centre fiduciaire ;
  • un espace dédié au stockage des valeurs ;
  • des bureaux en lien avec les fonctions de l’imprimerie et du centre fiduciaire.

 

 

 

La construction d’un bâtiment neuf comprenant un espace de restauration et des espaces sociaux s’insérant dans le paysage et proposant un confort optimal pour les utilisateurs du site, et qui sera réalisé en dehors de l’enceinte sécurisée. Celui-ci sera autonome et accessible à l’ensemble du personnel travaillant sur le site de Longues.
 

La démolition / reconstruction d’autres équipements : le site du projet est actuellement occupé par des installations nécessaires au bon fonctionnement de la papeterie, mais également par des garages, logements et équipements sportifs de la Banque de France. Dans le cadre du projet, certaines installations pourront être démolies.

Les enjeux et ambitions pour demain

- Moderniser et optimiser l’activité industrielle.
- Bénéficier d’un centre exigeant en matière de sûreté.
- Renforcer le niveau de service, tant pour les équipes présentes sur le site que pour les personnes extérieures.
- Être une vitrine en matière de savoir-faire.
- Réaliser un projet durable et respectueux de son environnement.


Mis à jour le : 22/11/2018 10:58