Le projet Refondation

La Banque de France a notamment pour mission de s’assurer de la production et la circulation des billets. Ces actions sont toutes deux réalisées à Chamalières (63) au travers :

  • de la direction générale de Fabrication des billets (DGFB) ;
  • du centre logistique fiduciaire.
Le projet Refondation : qu'est ce que c'est ?

Le projet Refondation consiste en la construction de la nouvelle imprimerie de la Banque de France sur le site de Longues à Vic-le-Comte (63). Il correspond également au déménagement des activités de la Fabrication des billets et du centre logistique fiduciaire de Chamalières au sein de ces nouveaux locaux.

Pourquoi déplacer l'imprimerie et le centre logistique fiduciaire à Vic-le-Comte ?

L’imprimerie de la Banque de France est en activité depuis 1917 dans un complexe immobilier de la même époque. Elle est située à Chamalières, au cœur de la périphérie urbaine de Clermont-Ferrand.
 

Malgré de nombreuses campagnes de transformation et de modernisation, le site a atteint ses limites d’évolution et la configuration actuelle du bâtiment n’apparaît pas optimale au regard des activités qu’il accueille et des hautes exigences de sûreté qu’il doit garantir :

  • les locaux d’une surface de 75 000m2 sont répartis sur 9 niveaux et complexifient les flux de production ;
  • l’ancienneté des locaux et la disposition des installations techniques sont coûteuses tant en termes d’entretien que de maintenance ;
  • la séparation géographique entre l’imprimerie et le centre fiduciaire à Chamalières et la papeterie à Vic-le-Comte (environ 25km) entraine des augmentations de coûts et de délais dans toute la chaîne de production des billets ;
  • la localisation de l’imprimerie et du centre fiduciaire en pleine agglomération pose des difficultés logistiques.

Ce sont ces constats qui ont conduit la Banque de France à envisager la construction d’une nouvelle imprimerie et le transfert de ses activités fiduciaire à Longues, sur la commune de Vic-le-Comte. La Banque de France dispose en effet d’un terrain de 22 hectares lui appartenant et accueillant déjà EuropaFI (filiale de la Banque de France), en charge de la production de papier fiduciaire, activité complémentaire à l’imprimerie.
 

À terme, ce projet permettra à la Banque de France de se doter d’un outil industriel de pointe et de regrouper l’ensemble de la chaîne de production de billets de banque sur un même lieu. Il doit également répondre aux objectifs suivants :

  • Assurer la pérennité de l’imprimerie et du centre logistique fiduciaire
  • Améliorer l’efficacité économique et l’environnement de travail du personnel
  • Réduire l’empreinte environnementale
Les grands principes du projet

La construction d’un ensemble industriel neuf, d’une superficie d’environ 2 hectares, sera réalisée et permettra d’héberger à terme :

  • les espaces de production de l’imprimerie et du centre logistique fiduciaire ;
  • un espace dédié au stockage des valeurs ;
  • des bureaux en lien avec les fonctions de l’imprimerie et du centre logistique fiduciaire ;
  • un espace de restauration  et des espaces sociaux

 

La démolition / reconstruction d’autres équipements : le site du projet est actuellement occupé par des installations nécessaires au bon fonctionnement de la papeterie, mais également par des garages, logements et équipements sportifs de la Banque de France. Dans le cadre du projet, certaines installations pourront être démolies.

Les évolutions du projet

Le projet Refondation a évolué par rapport à ce qui avait été présentée lors des réunions publiques de 2018 en particulier pour réduire les impacts environnementaux et renforcer la préservation de la biodiversité :

  • les bâtiments du projet ont été recentrés et liés les uns aux autres permettant ainsi de limiter l’emprise du projet ;
  • le périmètre du projet a été réduit afin de limiter les interventions sur la papeterie et sur les infrastructures présentes sur le site (préservation des lignes de défense de la papeterie, moindres modifications des bâtiments de la papeterie, maintien de la Maison du personnel…) ;
  • les stationnements des véhicules du personnel seront concentrés sur la partie Est du site où sera implantée l’entrée principale du bâtiment. Les flux piétons depuis la gare de Vic-le-Comte seront ainsi plus courts ;
  • les parkings, localisés dans le cadre des précédentes études côté Ouest, seront positionnés côté Est limitant ainsi les nuisances sur le site Natura 2000 associé à la ripisylve de l’Allier ;
  • la nouvelle implantation retenue par la Banque de France permet également de limiter très fortement les coupes d’arbres. Ainsi, par exemple, le boisement situé le long de la voie ferrée sera préservé ;
  • la Banque de France a renforcé sa volonté d’inscrire le projet Refondation dans une démarche de développement durable : le recours aux énergies renouvelables est à l’étude et une première étape de certification Haute Qualité Environnementale Bâtiments Tertiaires a été atteinte en 2021.
Les enjeux et ambitions pour demain

- Moderniser et optimiser l’activité industrielle.
- Bénéficier d’un centre exigeant en matière de sûreté.
- Renforcer le niveau de service, tant pour les équipes présentes sur le site que pour les personnes extérieures.
- Être une vitrine en matière de savoir-faire.
- Réaliser un projet durable et respectueux de son environnement.


Mis à jour le : 09/03/2021 16:25