8ème colloque international de la Mission Historique

Fronton de la Banque de France
Fronton de la Banque de France
Fronton de la Banque de France

Les banques centrales, la Nation et les États

Les Salons du Cercle Républicain
5, avenue de l'Opéra - 75001 Paris

Jeudi 15 et Vendredi 16 mars 2012

La question des rapports entre la banque centrale et l’État est un problème aussi ancien que la fondation des premières banques d’émission dès l’époque moderne. Il a donné lieu à une littérature théorique et historique considérable fondée pour l’essentiel sur l’examen de l’indépendance de la banque centrale vis-à-vis des pouvoirs publics et en particulier du Trésor. 

Aussi bien l’objet de ce colloque est autre. Il s’agit d’envisager, à une échelle nouvelle, la question des relations complexes qui se sont historiquement établies entre les banques centrales, pluralité d’acteurs dont le nombre et la réalité n’a cessé de s’accroître depuis le début du XIXe siècle jusqu’à nos jours, et les États-nations, communautés politiques définies par leur souveraineté sur un territoire national, qui constituent la forme politique dominante de l’époque contemporaine. 

Cette perspective encore peu explorée vise à mieux faire connaître la place et le rôle qu’ont les banques centrales dans l’émergence et la construction de l’État-nation, mais aussi dans sa préservation, par exemple en temps de guerre ou de crise, ou encore dans les mutations qui l’affectent en longue durée du fait des processus de régionalisation et de mondialisation.

 Programme

 

Jeudi 15 mars 2012 

8h30               Accueil des participants 

9h00               Ouverture du colloque par Armand Pujal - Secrétaire général de la Banque de France 

 

9h15-9h30    Introduction par Olivier Feiertag -  Université de Rouen et Mission historique de la Banque de France

 

9h30-12h30  Session 1      Banques d’émission et genèse de l’État-nation 

Rapporteur : Pierre-Cyrille Hautcœur (École d’Économie de Paris) 

-     Anders Ögren (Upsala University), From Parliamentary Institution to a Modern Central Bank: the Swedish Riksbank 

-     Jane Knodell (University of Vermont), Central Banking and monetary nation-building in the early U.S. 1792-1857 

-     Stefano Ugolini (ENS Pisa et Bank of Norway), La Banque Nationale de Belgique et l’invention d’un système monétaire belge, 1850-1870 

-     Pablo Martín-Aceña (University of Alcalá-Madrid), Elena Martínez-Ruiz (University of Alcalá-Madrid) et Pilar Noguès-Marco (Universidad Carlos III - Madrid), Maximizing profits or pursuing the public good ? The Bank of Spain as a central bank

 

13h00-14h00   Pause déjeuner

 

14h00-16h30  Session 2 Des banques d’émission impériales aux banques centrales nationales 

Rapporteur : Samir Saul (Université de Montréal) 

-     Bernard Attard (University of Leicester), Imperial central banks? The Bank of England, London & Westminster Bank, and the British Empire before 1914 

-     Gary Hawke (Victoria University of Wellington) et John Singleton (Sheffield Hallam University), The Curious Case of the Reserve Bank of New Zealand 

-     Leigh A. Gardner (London School of Economics), From Currency Boards to Central Banks in British Colonial Africa: A Gradual Transition? 

-     Guia Migani (Université de Louvain-La-Neuve), Du franc CFA au franc CFA : la Banque Centrales des États d’Afrique de l’Ouest, les États africains et la France (1955-1962) 

-     Nuno Valerio (Université Technique de Lisbonne), Entre Europe et Outre-mer : les avatars de la banque centrale au Portugal

Vendredi 16 mars 2012 

 

9h00-10h30   Session 3        Banques centrales et crises des États-nation 

Rapporteur : Ivo Maes (Université de Louvain-la-Neuve et Banque nationale de Belgique) 

-     Carlos Marichal (El Colegio de México) et Ricardo Solis (Universidad Autonoma Metropolitana, México), Le Banco Nacional de Mexico des années 1880 à la révolution mexicaine : jouait-elle le rôle de banque centrale ou de banque nationale ? 

-     Bertrand Blancheton (Université de Bordeaux IV), Les banques centrales en guerre (1914-1918) 

-     Yann Decorzant (Université de Genève), Banques centrales, banques privées et Société des Nations (1919-1929) 

-     Renaud Boulanger (Université de Rouen), Pierre Quesnay, un parcours transnational de la Banque de France à la Banque des Règlements internationaux (1926-1937) 

Pause 

11h00-12h30   Session 4      Banques centrales et construction des économies nationales 

Rapporteur : Youssef Cassis (European University Institute) 

-     Michel Margairaz (Université de Paris 1 et Mission historique de la Banque de France), La nationalisation de la Banque de France (années 1930-années 1960) : des réformes de 1936, 1940, 1945 à la contribution à la construction de l’économie nationale 

-     Éric Monnet (École d’Économie de Paris), Le crédit et la nation : les interventions de la banque centrale et la « nationalisation du crédit » en France dans une perspective européenne (1945-1958) 

-     Tony Sakr (Université Antonine, Beyrouth), Le rôle de la banque centrale dans la construction et le développement de l’État-nation : le cas de la Banque du Liban 

13h00-14h00   Pause déjeuner 

14h00-15h30   Session 5      Banques centrales, construction européenne et mondialisation 

Rapporteur : Eric Bussière (Université de Paris IV) 

-     Arnaud Manas (Université de Paris 1 et Banque de France), Les projets monétaires européens de Vichy (1940-1944) 

-     Emmanuel Mourlon-Druol (London School of Economics), Un nouveau système monétaire dans un système politique en mutation : les banques centrales, la CEE et la création du SME 

-     Jérôme Blanc (Université de Lyon 2), La restauration monétaire lituanienne (1989-1993) 

-     Olivier Feiertag, La Banque de France et l’unification monétaire de l’Europe : le tournant de la mondialisation (1988-1998) 

Pause 

16h00-17h00   Table ronde  Les banques centrales, les Nations et les États aujourd’hui 

-     M. Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France 

-     S.E Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank al-Maghrib 

-     M. Christian de Boissieu (Université de Paris 1) 

-     M. Robert Frank (Université de Paris 1)

 

 Modérateur et conclusions : Michel Margairaz

Mis à jour le : 19/03/2019 16:57